Jelonch, Joseph, Tauleigne... : qui bougera, qui ne bougera pas ?

  • Jelonch, Joseph, Tauleigne... : qui bougera, qui bougera pas ?
    Jelonch, Joseph, Tauleigne... : qui bougera, qui bougera pas ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Du Racing 92 à Toulouse en passant par Bordeaux-Bègles, Toulon et Montpellier, le marché des troisième ligne centre concerne presque toutes les écuries. ça va très rapidement bouger.

Racing 92, Stade toulousain, Bordeaux-Bègles, Toulon, Montpellier ou encore Lyon. Tous ces clubs phares se retrouvent en première ligne sur le marché des numéros 8, en raison principalement de fins de contrat de joueurs - largement - trentenaires (Claassen, Kaino, Higginbotham, Parisse, Picamoles, Tulou…). Des cadres pour qui la retraite va sonner ou tout du moins pour qui la question va se poser. La fin de cycle imminente incite tout ce petit monde à s’activer en coulisses et ce, même si le contexte économique du moment incite à la prudence.

Implacablement, un jeu de chaises musicales va rapidement se lancer. Anthony Jelonch (24 ans, 2 sélections) en constitue un des pions clés. Castres veut garder son troisième ligne mais Toulouse, pour remplacer le All Black de 37 ans, et Bordeaux-Bègles se le disputent aussi. Toulon est aussi sur les rangs. Sa décision est attendue avec impatience. Surtout en Gironde où trois spécialistes du poste vont arriver au terme de leur engagement : outre le Wallaby Scott Higginbotham (34 ans, 34 sélections), Marco Tauleigne (27 ans, 5 sélections) et Beka Gorgadze (24 ans, 27 sélections) sont dans ce cas figure.

Les CV de Naisarani, Mata…

L’UBB cherche activement à ce poste. Comme indiqué par Actu Rugby, le nom du Bordelais revient du côté de Castres… en cas de confirmation d’un départ de Jelonch ; le Géorgien, qui bénéficie du statut Jiff, a, lui, ne laisse pas indifférent et a plusieurs touches.

Dans les Hauts-de-Seine, Antonie Claassen (bientôt 36 ans, 6 sélections) n’a peut-être pas dit son dernier mot : le Sud-Africain d’origine serait enclin à repartir pour un tour. Reste à connaître la position de ses dirigeants. Dans le même temps, le finaliste de la Champions Cup doit aussi gérer le dossier Jordan Joseph (20 ans). En fin de contrat en juin 2021, ce grand potentiel est d’ores et déjà suivi de près par plusieurs écuries en quête de sang neuf. Tout en sachant que des indemnités de formation seront à débourser pour obtenir sa venue. Lyon et Toulon, friands de ce genre de profils et désireux de rajeunir leur rotation, peuvent-ils tenter le coup ? À suivre… Pendant ce temps, les CV de quelques étrangers tournent, à commencer par celui du Wallaby Isireli Naisarani (25 ans, 8 sélections). Le 8 des Fidji Viliame Mata (28 ans, 17 sélections), engagé avec Edimbourg jusqu’en juin prochain, et l’Irlandais CJ Stander (30 ans, 42 sélections), dans la même situation au Munster, sont deux acteurs à suivre de près.

Dans tous les cas, si ce marché est encore en phase d’attente, les prochaines semaines s’annoncent animées. Et l’officialisation des premiers mouvements va entraîner les autres.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Philip Il y a 13 jours Le 09/10/2020 à 11:09

Qui bougera, qui ne bougera pas?