La grande première de Bonneval

  • La grande première de Bonneval La grande première de Bonneval
    La grande première de Bonneval Section paloise
Publié le , mis à jour

Il attendait son retour sur les terrains comme une résurrection ! En effet, Hugo Bonneval n’a plus disputé de match depuis le 7 septembre 2019, la faute à une vilaine blessure contractée quelques jours plus tard à l’entraînement. "J’avais un trou de quatre centimètres sous la fesse mais je n’avais aucune douleur, confiait l’arrière international lors de sa signature à la Section au milieu du mois de juillet. Le muscle n’a pas été touché. Il fallait seulement le remonter pour le rattacher et attendre que la greffe osseuse prenne. Je n’ai aucune crainte sur le plan physique." Néanmoins l’ancien Toulonnais avait besoin de temps pour retrouver toutes ses sensations et enfin retrouver la compétition. Il était convenu que la période de réathlétisation ne serait pas galvaudée avant de voir Bonneval enfiler le maillot de la Section même s’il avait tout mis en œuvre pour retrouver les terrains au mois de mars mais le confinement a mis fin à ce projet ambitieux. "Ce n’est jamais très bon de s’arrêter aussi longtemps sans jouer. Il faut faire redémarrer le moteur", admettait-il dans ces colonnes, espérant néanmoins retrouver la compétition au plus vite. Son retour avait d’ailleurs été évoqué dès la semaine dernière et le déplacement à Brive mais le staff a préféré attendre un week-end de plus et la réception de Lyon pour lancer Hugo Bonneval dans le grand bain. Le hasard est parfois facétieux puisque Hugo Bonneval avait affronté le Lou lors de son dernier match avec le RCT en septembre 2019. L’occasion de tirer un trait définitif sur cette vilaine blessure.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?