Rouen tape du poing sur la table

  • Bastien FUSTER
    Bastien FUSTER Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors qu’il n’avait toujours pas glané le moindre point, Rouen a débloqué son compteur en s’imposant à Angoulême (24-28). Pourtant, tout avait mal débuté pour les Rouennais qui restent lanterne rouge.  
 

Alors qu’ils étaient loin d’avoir démérité dans les intentions lors de leurs trois premières sorties, les Rouennais n’avaient pourtant pas inscrit le moindre point au classement. Mais sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, la lanterne rouge normande s’est rebellée pour s’imposer au bout du suspense. Malmené d’entrée par une formation charentaise bien plus entreprenante, Rouen a su refaire son retard petit à petit pour s’imposer en fin de rencontre grâce à un essai d'Adamson venu bonifier le récital au pied des co-buteurs Normands Lydon pour les tentatives lointaines et O’Leary, auteurs d’un 100% au pied.

« On a eu une entame de match un petit peu compliquée. Sur les 20 premières minutes ils ont enchaîné les temps de jeu. On a laissé passer l’ orage, on s’est mis à y croire et on va chercher la victoire à la fin » lance Erwan Nicolas, demi de mêlée rouennais entré en court de match qui signait son retour à Chanzy après avoir porté le maillot violet jusqu’à l’issue anticipée de la saison dernière. Grâce à ce succès, les Normands se remettent la tête à l’endroit après les défaites inaugurales face à Carcassonne, Perpignan et Biarritz. À l’issue de cette cinquième journée de Pro D2, Rouen reste lanterne rouge, mais compte un match en moins que l’adversaire du week-end. Rouen devra confirmer dès la semaine prochaine à domicile face à Vannes.

 

Soyaux-Angoulême sombre 

 

Si Rouen a retrouvé le sourire, le SA XV s’enfonce lui encore un petit peu plus dans le doute. Déjà battus sur ses terres par Provence Rugby et par Oyonnax, les Charentais ont connu une troisième défaite dans leur antre de Chanzy cette saison en autant de réceptions. Capables du meilleur à l'image de l’entame de la rencontre durant laquelle ils ont développé un jeu de précision et de vitesse pour mettre au supplice l’équipe rouennaise et prendre un avantage conséquent (16-0), les Angoumoisins sont ensuite retombés dans l’indiscipline laissant les buteurs visiteurs enquiller les points.

Même en supériorité numérique à deux reprises avec les cartons jaunes distribués aux Normands (20, 68), les Angoumoisins ont laissé échapper trop d’opportunités et se sont exposés à une offensive rouennaise qui est venue les punir en fin de rencontre : « C’est une super grosse déception. Il faut que l’on trouve le problème parce qu’il y a danger » confiait après coup Adrien Buononato le manager du SA XV. Le point de bonus défensif est une bien maigre consolation pour des Angoumoisins qui s’enlisent et qui seront en quête de rachat dès vendredi prochain sur la pelouse de Colomiers. 

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?