Kremer, ce destructeur

  • Kremer, ce destructeur
    Kremer, ce destructeur Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pour être tout à fait honnête, on a longtemps hésité à décerner cet Oscar de la semaine à un autre Parisien, le centre Waisea. Auteur d’un essai et d’un plaquage destructeur qui amena l’essai de Yoann Maestri en toute fin de rencontre, l’international fidjien a, avec son partenaire Gaël Fickou, pesé sur la rencontre. Mais pour que les trois-quarts brillent, il faut que les avants fassent le boulot.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le troisième ligne argentin Marcos Kremer a fait sa part, voire plus. Avec le deuxième ligne Paul Gabrillagues (11 plaquages), il fut le défenseur le plus actif côté parisien (9 interventions). En attaque, il fut le deuxième avant le plus sollicité avec huit courses balle en main, derrière le numéro 8, Loïc Godener (12 charges). Mais surtout, le Puma a encore eu une influence considérable sur les zones d’affrontement, tout en conservant rigueur et précision, puisqu’il n’a concédé qu’une seule pénalité.

Déjà excellent lors de ses deux premières sorties avec son nouveau club, Kremer s’affirme comme le titulaire indiscutable sur le côté ouvert de la mêlée parisienne. Malgré un gabarit de deuxième ligne (2mètres, 112 kg), Kremer se déplace avec beaucoup d’aisance et abat un travail titanesque sur le terrain. Son manager Gonzalo Quesada a suivi son évolution ces dernières années : « C’est un joueur très agressif. Techniquement, ce n’est pas le plus doué. Pas le genre à faire des passes après contact ou autres. Mais dans le combat, il est dur. Il gagne la plupart de ses duels, que ce soit en défense ou en attaque. Plus jeune, c’était un joueur qui écopait souvent de carton, qui faisait beaucoup de fautes. Mais son expérience dans le Super Rugby a été précieuse. Il a vraiment un profil intéressant pour le Top 14. » Ces paroles datent du mois d’août dernier. Deux mois après, Kremer n’a pas donné tort à son manager. 
 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?