L’épineux dossier Cordero

  • L’ailier international argentin Santiago Cordero, en fin de contrat à l’UBB, prolongera t-il en Gironde ?
    L’ailier international argentin Santiago Cordero, en fin de contrat à l’UBB, prolongera t-il en Gironde ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Si de nombreux cadres en fin de contrat ont prolongé leur engagement à l’UBB, le cas de l’ailier ou arrière argentin est plus complexe. Au point que son départ est désormais envisagé.

Depuis cet été, Bordeaux-Bègles est particulièrement actif en matière de prolongations de contrats : Romain Buros, Jefferson Poirot, Geoffrey Cros, Maxime Lucu, Cameron Woki, Jandre Marais, Lekso Kaulashvili ou encore Yann Lesgourgues ont ainsi signé de nouveaux engagements avec le club girondin.

Parmi les quelques dossiers restant à gérer figure celui de Santiago Cordero (26 ans, 35 sélections). Ni plus ni moins, sans doute, que le trois-quarts le plus talentueux de l’effectif girondin depuis le départ de Semi Radradra. Arrivé à l’été 2019 à Chaban-Delmas, le Puma a inscrit dix essais en dix-neuf rencontres pour l’UBB. Mais les négociations en vue d’une prolongation de contrat sont pour l’heure infructueuses. Le joueur aurait reçu deux propositions, sans donner de suite positive : les conditions ne seraient pas à la hauteur de ses attentes. Il faut dire que les dirigeants bordelais sont contraints par l’état actuel de leurs finances.

Tamanivalu s’en va, Botica en partance

Si rien n’est encore acté, l’hypothèse d’un départ de l’Argentin prend de plus en plus de poids. D’autant que plusieurs clubs anglais espèrent saisir l’aubaine : Bath mais aussi Exeter, son ancien club, où évolue depuis cet été son frère cadet, Facundo, sont sur les rangs. Vu le pedigree du joueur, sa situation pourrait également amener d’autres écuries françaises à s’activer prochainement.

Du côté des prolongations, toujours, l’avenir de Vadim Cobilas (37 ans) pourrait connaître un rebondissement. Le pilier moldave était sur la liste des partants mais on évoque désormais un nouveau bail d’un an pour le vétéran de l’équipe. Ce qui impacterait le nombre de Jiff au sein de l’effectif. Au niveau des lignes arrière, le club a transmis une proposition au centre Jean-Baptiste Dubié (31 ans). Également en fin de contrat en juin 2021, Seta Tamanivalu (28 ans, 4 sélections) ne va, lui, pas poursuivre l’aventure. Comme l’ont révélé nos confrères de RMC Sport, l’ailier ou centre néo-zélandais va même quitter la Gironde dans les prochaines semaines. Les deux parties ont trouvé un accord pour une libération anticipée, surtout que Tamanivalu a reçu une offre d’un club japonais, qu’il va rejoindre dès la fin du mois d’octobre. Au passage, l’Union va économiser le salaire conséquent de l’international all black, aligné à une seule reprise depuis le début de saison. Par les temps qui courent, il n’y a pas de petite économie…

Au rayon des départs, l’ouvreur Ben Botica (31 ans) risque aussi de partir en fin d’année. Ses dirigeants sont en quête d’un nouveau demi d’ouverture. Le nom du Briviste Enzo Hervé, engagé jusqu’en 2022 et que le CABCL est déterminé à conserver, circule notamment du côté de Chaban-Delmas ces derniers temps…

Vincent Bissonnet (avec P.-L. G.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?