FFR/LNR : Nouvelle réunion demain midi avec aussi Galthié et des entraîneurs des clubs

  • Fabien Galthié
    Fabien Galthié PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le


Ce mercredi soir, représentants de la FFR et de la LNR se sont réunis pour ce qui devait être l’ultime réunion afin de se mettre d’accord pour la libération des internationaux à l’automne. Rien de définitif n’a été acté, si ce n’est de se revoir ce jeudi avec Fabien Galthié et des entraîneurs de clubs.

 

Comme révélé par nos confrères de l’Equipe, les dirigeants de la LNR sont venus avec de nouvelles propositions notamment la possibilité pour Fabien Galthié de travailler avec deux groupes de 31 joueurs – qui se succéderaient selon les périodes - pour les six matchs du XV de France qui doivent se tenir. Or le sélectionneur souhaite vraiment pouvoir travailler à 42.

Les deux parties se sont quittés sans accord, mais avec la promesse de se retrouver demain en fin de matinée, avec outre les représentants fédéraux et de la Ligue, le sélectionneur Fabien Galthié, ainsi que plusieurs managers de clubs qui seront conviés comme le Toulousain Ugo Mola, selon nos informations.

L’accord tant attendu devrait donc être signé ce jeudi. Il faut dire que le ministère des sports presse les deux instances de s’entendre. 

Comme révélé par nos confrères de l’Equipe, les dirigeants de la LNR sont venus avec de nouvelles propositions notamment la possibilité pour Fabien Galthié de travailler avec deux groupes de 31 joueurs – qui se succéderaient selon les périodes - pour les six matchs du XV de France qui doivent se tenir. Or le sélectionneur souhaite vraiment pouvoir travailler à 42.

Les deux parties se sont quittés sans accord, mais avec la promesse de se retrouver demain en fin de matinée, avec outre les représentants fédéraux et de la Ligue, le sélectionneur Fabien Galthié, ainsi que plusieurs managers de clubs qui seront conviés comme le Toulousain Ugo Mola, selon nos informations.

L’accord tant attendu devrait donc être signé ce jeudi. Il faut dire que le ministère des sports presse les deux instances de s’entendre. 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?