Bayonne : pleine confiance à Arnaud Duputs

  • Bayonne : pleine confiance  à Arnaud Duputs
    Bayonne : pleine confiance à Arnaud Duputs Icon Sport
Publié le

Beaucoup de blessés dans l’effectif bayonnais. Le staff relance des jeunes dont Arnaud Duputs. Le troisième ligne débute sa saison…en tant que capitaine.

Arnaud Duputs est patient. Et son heure finit toujours par arriver. Le jeune troisième ligne de 25 ans, arrivé à Bayonne du Boucau-Tarnos Stade en cadets, n’a jamais déçu. Mais a essuyé de bien mauvaises fortunes dans sa courte carrière. Une saison blanche, celle de la montée en Top 14 alors qu’il alignait les feuilles de matchs jusqu’alors. La raison : des commotions à répétition qui auraient pu lui faire arrêter le rugby. Mais il a pris son temps et aura pu apprécier le soutien de son club. Yannick Bru l’aura envoyé en stage dans le club des Sharks pendant quatre mois où il aura puisé dans la culture sud-africaine des enseignements sur le professionnalisme des joueurs, la préparation physique, mentale. Des préceptes qu’il met toujours en pratique.

Lorsqu’il renoue avec la compétition, l’an passé, l’Aviron est en Top 14. "Merci aux copains, n’oublie-t-il pas de souligner. Le Top 14, c’est un rêve de gamin." La saison dernière, il dispute dix matchs dont six de championnat. Le dernier étant celui face à Agen à Jean-Dauger. En janvier dernier. Dix mois de patience récompensés : "Je suis vraiment content, poursuit-il. Il me tarde d’y être avec l’envie de faire un bon match. L’état d’esprit est guidé par le plaisir et la volonté de faire le meilleur match possible. J’ai envie de lancer ma saison sur ce match. Pour pouvoir capter la confiance des entraîneurs et enchaîner les matchs. Depuis le début de la saison, j’avais coché ce rendez-vous face au Lou. On s’attendait à ce que l’entraîneur démarre avec une équipe et qu’il laisse la même un certain temps. Je prévoyais à ce que ça tourne à ce moment."

Le déplacement à Lyon ne se présente pas comme un cadeau. Surtout après la défaite à domicile face à La Rochelle. Mais Arnaud Duputs ne s’arrête pas à ces considérations. "Franchement, je pense qu’il y a quelque chose à faire. Il ne sera pas forcément plus dur que celui de la semaine dernière ou à Paris. Je suis content et motivé comme toute l’équipe qui va s’y présenter. C’est sûr que Lyon est une formation très forte. Mais toutes les équipes le sont. Il va falloir être très présent dans le combat." Ce qui sied à ce joueur de tempérament, gros plaqueur, très bon gratteur.

De plus, il débutera le match. "C’est mieux. On sent tout de suite le rythme. Quand on entre en cours de match, c’est délicat et c’est pour 25-30 minutes."

Pleine confiance lui est accordée par Yannick Bru. La preuve, il l’aura même promu capitaine.

Edmond Lataillade
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?