Lyon veut monter en puissance

  • Le troisième ligne lyonnais Patrick Sobela ne veut pas que son équipe ne connaisse de baisse de régime. Photo Icon Sport
    Le troisième ligne lyonnais Patrick Sobela ne veut pas que son équipe ne connaisse de baisse de régime. Photo Icon Sport
Publié le

Après deux résultats positifs, marqués par des fins de matchs compliquées, le Lou espère gagner en maîtrise contre Bayonne.

Avec ou sans public, avec la mise en place programmée du couvre-feu à partir de demain, le Lou espère enchaîner un troisième résultat positif. Et cette fois, il espère pouvoir enfin réaliser un match plein, sans se faire peur ou perdre en route des points qui lui semblaient promis. Contre Bordeaux, après une première période impeccable, il avait souffert en deuxième période. À Pau, dimanche dernier, il a laissé échapper un succès qui lui tendait les bras, avec quatorze points d’avance à dix minutes de la fin. "Dans le premier cas, c’est physique, rappelle le manager, Pierre Mignoni. Dimanche dernier, trois ou quatre fautes stratégiques et techniques nous font perdre l’initiative."

Dimanche, l’objectif sera cette fois de prendre le contrôle du match d’entrée et de ne pas le lâcher en cours de route, de mettre tous les ingrédients dans le bon ordre du début à la fin : la conquête, l’intensité physique et la maîtrise. Le probable retour de Dylan Cretin pourrait stabiliser le secteur de la touche, en difficulté en première mi-temps. La montée en puissance physique est réelle. Il reste la lucidité, la gestion et les aspects tactiques et stratégiques. "Je pense que c’est la maîtrise qui nous manque le plus, juge le flanker hyperactif, Patrick Sobela. Nous devons nous montrer plus stratégiques en fin de match. Nous manquons de lucidité. Tout n’est peut-être pas très huilé pour l’instant. Ces dernières semaines, le groupe s’est retrouvé au complet et il a fallu retrouver des automatismes. Nous avons peu eu l’occasion de jouer ensemble depuis le début de saison. Il faut trouver les bons réglages pour tenir quatre-vingts minutes."

Gagner en régularité

L’enchaînement des matchs après des derniers mois perturbés et la confiance accumulée après deux résultats positifs doivent permettre de gagner en régularité. Le travail réalisé en amont aussi, en mise en situation à l’entraînement et en vidéo. Il a permis de revoir les erreurs qui ont permis à Pau de reprendre la main. "Au lieu de laisser et de ne pas gratter, nous sommes allés gratter et se faire sanctionner, juge Patrick Sobela dont le carton jaune a pesé dans la balance. J’ai revu la vidéo, j’en ai parlé avec le coach… C’était vraiment sévère ! Après il y a des erreurs individuelles. Personnellement, j’ai fait des petites fautes. Nous devons le gérer individuellement."

Le Lou et son flanker vont remettre leur ouvrage sur le métier. Et l’identité de l’adversaire, moins prestigieuse que Bordeaux-Bègles et le Racing, ses deux précédents hôtes ne doit pas inciter au moindre relâchement. "Il n’y a pas de petit ou de gros, tranche le Brondillant. C’est un match à domicile. Nous devons le gagner, un point c’est tout." Quatre points ce serait mieux, et cinq, ce serait parfait.

Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?