Travers : « Hors de question de tirer sur tel ou tel joueur »

  • Heineken Champions Cup Final, Ashton Gate Stadium, Bristol, England, UK 17/10/2020
Exeter Chiefs vs Racing 92
Racing’s head coach Laurent Travers
Mandatory Credit ©INPHO/James Crombie
    Heineken Champions Cup Final, Ashton Gate Stadium, Bristol, England, UK 17/10/2020 Exeter Chiefs vs Racing 92 Racing’s head coach Laurent Travers Mandatory Credit ©INPHO/James Crombie ©INPHO/James Crombie - ©INPHO/James Crombie
Publié le , mis à jour

Très touché par la troisième défaite en finale de coupe d'Europe de son équipe, Laurent Travers décrypte revient sur la défaite face à Exeter..

A chaud, comment analysez-vous cette défaite en finale de coupe d'Europe ?

C'est une grosse déception pour le staff, les joueurs et notre président (Jacky Lorenzetti), qui avait fait tout ce qu'il fallait pour nous mettre dans les meilleures conditions. On part avec un handicap de quatorze points mais derrière ça, les joueurs ont montré une force mentale hors-normes. Finalement, on échoue à rien. Mais quand on tombe de cheval, il faut vite remonter en scelle. La saison ne termine pas ce soir.

Où s'est donc joué ce match ?

On savait Exeter redoutable dès que cette équipe arrivait dans les 22 mètres et pourtant, nous n'avons pu la freiner suffisamment. [...] Globalement, Exter est une superbe équipe, très bien en place. Mais nous sommes aussi la formation l'ayant le plus mis en danger, cette saison... Marquer quatre essais à cette équipe anglaise, ce n'est pas simple. Mais dans une finale, il n'y a qu'un vainqueur. Ce soir, c'est Exeter, pas le Racing.

Votre charnière, formée par Teddy Iribaren et Finn Russell, a semble-t-il été à la peine....

C'est toujours facile de tirer sur tel ou tel joueur après une défaite. Ce qui prône dans notre équipe, c'est la solidarité, l'entraide. Il est aujourd'hui hors de question de dire : « c'est la faute d'untel ou d'untel ».

Teddy Iribaren était-il blessé aux adducteurs ?

Il a ressenti une petite douleur aux adducteurs vendredi, au moment des tirs aux buts. Mais ce matin (samedi matin), tout allait très bien.

Avez-vous néanmoins hésité à le sortir du terrain pour le remplacer en première période par Maxime Machenaud ?

Oui, à la 25 ème minute. Puis je me suis aperçu que nous étions en train de reprendre le dessus. Je n'ai pas voulu changer pour changer.  

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?