Castres sera mieux armé

  • Castres sera mieux armé
    Castres sera mieux armé Icon Sport
Publié le

Une semaine après la lourde déconvenue subie à la rochelle, les tarnais se déplacent à toulon rassérénés par quelques retours importants. Sera-ce suffisant ?

Ce n’est pas encore l’euphorie des grands jours mais le Castres Olympique récupère, petit à petit, quelques forces vives. Le club semble avoir vaincu -au moins temporairement et on l’espère définitivement- l’épidémie de la Covid-19 qui l’a lourdement frappé et a pu compter sur un groupe de 28 joueurs pour préparer le déplacement à Toulon. Contrairement à la semaine passée, les Tarnais pourront coucher 23 noms sur leur feuille de match et enregistrent des retours de joueurs cadres qui ne seront pas de trop pour résister dans l’enfer de Mayol.

Les principaux renforts sont à chercher en première ligne : le valeureux "Matt" Tierney qui a couvert les postes de droitier et de gaucher à La Rochelle glissera sur le banc, laissant sa place de titulaire à droite à Wilfrid Hounkpatin, enfin débarrassé de cette fichue infection. À gauche de la mêlée, le staff tarnais devrait faire confiance pour la première fois de la saison à la recrue sud-africaine en provenance d’Aurillac Julius Nostadt. La tête de mêlée sera vraisemblablement tenue par le jeune Gaëtan Barlot, qui signera lui aussi son retour au sein du groupe. Son remplaçant — pardon, son "finisseur" selon le terme employé sur les bords de l’Agout- pourrait être le jeune Pierre Colonna, 19 ans, issu des espoirs du club.

Vanverberghe sur ses terres

En deuxième ligne, Ryno Pieterse devrait sortir du groupe et laisser sa place à Florent Vanverberghe. Le jeune toulonnais, arrivé cet été à Castres, en profiterait pour retrouver son ancien club dans une confrontation qui sent la poudre. En troisième ligne et sur tous les postes de la ligne de trois-quarts, les techniciens tarnais aligneront sans doute les mêmes hommes que lors du déplacement à La Rochelle.

Le banc des "finisseurs" recevrait le séant de Santiago Arata, qui signerait alors sa première apparition sous ses nouvelles couleurs. Yann David pourrait aussi faire valoir ses qualités d’impact-player en fin de rencontre… Ces hommes-là auront pour mission de prouver que le CO n’a pas perdu son rugby malgré les vents contraires ...

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?