Exeter en route pour un doublé historique

  • Ancien joueur des Chiefs pendant quatorze ans, Rob Baxter en est l’entraîneur principal depuis 2009, lorsque le club du Devon évoluait en deuxième division. Ancien joueur des Chiefs pendant quatorze ans, Rob Baxter en est l’entraîneur principal depuis 2009, lorsque le club du Devon évoluait en deuxième division.
    Ancien joueur des Chiefs pendant quatorze ans, Rob Baxter en est l’entraîneur principal depuis 2009, lorsque le club du Devon évoluait en deuxième division. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après avoir remporté la Champions Cup face au Racing il y a quelques jours, les Chiefs d’Exeter affrontent les Wasps en finale du Premiership, ce samedi à 19 heures, pour marquer l’histoire et réaliser le doublé coupe d’europe-championnat.

Il y a dix ans, le Premiership voyait arriver dans son championnat un club ancestral, puisque créé en 1871, mais tout jeune en termes de vécu. En effet, les Exeter Chiefs allaient pour la première fois de leur histoire se frotter à l’élite du rugby anglais. Mais à l’époque, qui aurait prédit qu’en quelques années, ces novices allaient gravir les échelons à vitesse grand V pour rapidement devenir une des références du ballon ovale de l’autre côté de la Manche ? Deux joueurs qui ont participé à la montée en 2010 sont encore dans l’effectif professionnel aujourd’hui : le demi d’ouverture Gareth Steenson et l’arrière Phil Dollman. Des légendes d’Exeter qui ont vu le club grandir sous leurs yeux et qui font partie des protagonistes de cette évolution. Tout ça sous la houlette de Rob Baxter, le légendaire coach de cette équipe qui a pris ses fonctions en 2009, en deuxième division, et qui a transformé les Chiefs en machine à gagner. D’abord en Angleterre et désormais en Europe, avec la première Champions Cup du club remportée face au Racing samedi dernier.

Cinquième finale de Premiership consécutive

Depuis cinq saisons, le championnat anglais est largement dominé par un monstre à deux têtes. Les Saracens et Exeter se partagent tous les titres depuis 2014, les Chiefs vont d’ailleurs disputer ce samedi leur cinquième finale de suite de Premiership ! Quatre finales de disputées pour un seul titre, le premier de l’histoire du club en 2017 face… aux Wasps. Les trois autres finales s’étant soldées par une défaite contre les Sarries. Ces mêmes Sarries que les joueurs de Baxter avaient réussi à éliminer en demi-finale l’année de leur seul et unique sacre. La saison dernière, Henry Slade et ses troupes se sont inclinés face à Owen Farrell et consorts dans un match spectaculaire alors qu’ils menaient au score à la mi-temps. Cette saison, la donne est différente, la sanction historique infligée aux Londoniens laissant un boulevard aux Chiefs pour s’octroyer leur deuxième titre et réaliser ce fameux doublé Coupe d’Europe-championnat.

Un statut de favori à assumer

Face aux Wasps, samedi, Exeter aura largement la faveur des pronostics, tant par le contexte particulier que par le niveau affiché par les Chiefs depuis le début de la saison. Les statistiques sont trompeuses car trois des sept défaites l’ont été lors des trois dernières journées. C’est-à-dire quand le manager préservait ses cadres pour les échéances européennes. Exeter, lorsque son équipe-type était sur le pré, était quasiment imbattable cette saison. Ils l’ont démontré en demi-finale face à Bath avec un succès sans grandes difficultés, face à une formation pourtant en forme. Même s’il faudra qu’ils se méfient des Wasps, équipe chez laquelle ils se sont largement inclinés durant la saison régulière, le championnat - et par la même occasion le doublé tant attendu - semble promis aux Chiefs. À noter que les coéquipiers de Stuart Hogg pourraient soulever leur deuxième trophée en seulement sept jours, une situation assez rare pour être signalée.

Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?