Nicol : « Une rupture du principe d’équité »

  • Bertrand Nicol, président de Courbevoie avec Roxana Maracineanu, Ministre des sports
    Bertrand Nicol, président de Courbevoie avec Roxana Maracineanu, Ministre des sports Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Bertrand Nicol, le président de Courbevoie, revient sur l'impact du couvre-feu et de la poursuite des championnats fédéraux suite aux mesures prises. 

Quel impact le couvre-feu a-t-il sur votre activité ?

Il l’a réduite considérablement par un effet de dominos sur l’ensemble du club. Nous faisons venir les seniors à 18 h 30 pour qu’ils puissent préparer a minima leur match de fédérale 2. Du coup les entraînements de nos moins de 16 ans sont rabotés, alors qu’ils sont inscrits en nationale. Même notre équipe loisir est impactée. On peut penser que ce n’est pas grand-chose, mais les joueurs loisirs payent une licence comme les autres. Cela génère des tensions.

Pensez-vous que les championnats fédéraux doivent se poursuivre ?

Il y a une fédération pour décider de tout cela. Elle seule possède une vision nationale de la situation. Mais à ce sujet, je regrette son manque de communication. Dimanche, je devais aller à Surgères. Et mercredi, je devais lever ou non nos options prises sur notre transport en train. Nous parlons d’une somme supérieure à cinq mille euros. Nous entendions des rumeurs de mise à l’arrêt des championnats sans pouvoir les vérifier officiellement. Mes options de transport, je les lève ou pas ? Finalement notre match a été reporté et nous avons pu annuler nos billets. Mais la fédération doit mieux nous assister et nous guider.

Pensez-vous être en mesure de jouer sereinement la compétition ?

Il est évident que le principe d’égalité ne s’applique plus entre ceux qui vivent dans des zones sans couvre-feu et les autres. Il est rompu. Surgères a pu s’entraîner normalement cette semaine. De notre côté, nous ne sommes même pas à cinquante pour cent de notre volume habituel d’entraînement. Les équipes ne sont plus logées à la même enseigne.

Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?