Le Roux en danger, Bouthier partant

  • Josh ADAMS of Wales and Bernard LE ROUX of France during the test match between France and Wales at Stade de France on October 24, 2020 in Paris, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport) - Stade de France - Paris (France)
    Josh ADAMS of Wales and Bernard LE ROUX of France during the test match between France and Wales at Stade de France on October 24, 2020 in Paris, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport) - Stade de France - Paris (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

A quoi ressemblera l'équipe de France samedi soir, pour le match le plus important de la tournée d'automne ? Un début de réponse, ici...

Pour avoir supposément donné un coup de coude au deuxième-ligne Alun-Wyn Jones à la 19 ème minute de jeu du dernier France-Galles, le Racingman Bernard Le Roux a été cité par le commissaire appointé par World Rugby et comparaîtra, en visio-conférence, mardi à 13 heures devant une commission de discipline composée de personnalités telles Franck Hadden (ancien sélectionneur de l'Ecosse) ou Leon Lloyd (ancien trois-quarts centre de Leicester). S'il était reconnu coupable, il ne pourrait porter le maillot bleu pour le match face à l'Irlande, prévu samedi soir au Stade de France.

Dans la mesure où la sanction (lourde, si le coup de coude est avéré...) se confirmait dans les heures à venir, ce serait alors un coup dur porté au XV de France, tant le Racingman fut gigantesque en défense et dans le combat, contre les Gallois. De toute évidence, le Toulonnais Romain Taofifenua fait figure de favori pour remplacer Le Roux en cas de suspension de celui-ci, ce qui laisserait une place au Lyonnais Killian Geraci sur le banc de touche.

Pas d'inquiétude pour Bouthier

Pour le reste, Fabien Galthié ne devrait pas changer d'un iota l'équipe ayant battu la bande à Wayne Pivac, à Saint-Denis. Sorti à la mi-temps de la rencontre, l'arrière du MHR et des Bleus Anthony Bouthier est aujourd'hui rétabli et postulera donc au prochain match face à l'Irlande. Si Bouthier ne fut pas excellent lors des quarante premières minutes, son remplaçant Thomas Ramos ne fut pas, lui non-plus, délirant au fond du terrain et de ce fait, Fabien Galthié et Laurent Labit ne devraient pas révolutionner leur hiérarchie. « Pour l'instant », dit-on en coulisses, tant le poste d'arrière semble aujourd'hui être le seul en souffrance, en équipe nationale.

Passé le gros choc de l'automne face à l'Irlande, au terme duquel le XV de France saura si elle remporte ou pas l'édition 2020 du Tournoi des 6 Nations, le staff tricolore décidera s'il convient de modifier, avant d'affronter les Fidji à Vannes, le groupe des 31 joueurs jusqu'ici convoqués au CNR de Marcoussis. Pour rappel, les internationaux français ont l'interdiction formelle de figurer sur plus de trois feuilles de match, parmi les six que compte la tournée de novembre des Tricolores. De leur côté, les Irlandais pleurent la blessure de l'une de leurs stars, le Leinsterman Gary Ringrose s'étant blessé à la mâchoire face à l'Italie, samedi après-midi...

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?