Le rugby amateur en pause forcée

  • À Saint-Sulpice-sur-Lèze, comme ailleurs dans le rugby amateur, on s’apprête à remettre l’activité en veille.
    À Saint-Sulpice-sur-Lèze, comme ailleurs dans le rugby amateur, on s’apprête à remettre l’activité en veille. La Dépêche du Midi - Michel Viala
Publié le , mis à jour

C’est à 8 h 30, jeudi matin, que s’est tenu un Bureau Fédéral exceptionnel, en réaction aux annonces du président Emmanuel Macron. Car si le Président n’a jamais prononcé le mot "sport" dans son intervention, et si celle du Premier Ministre Jean Castex ne devait se tenir que plus tard dans l’après-midi, les Fédérations savaient néanmoins peu ou prou à quelles sauces elles allaient être mangées, après une réunion tenue auprès du ministère des Sports mercredi à 18 h 30.

La moindre des choses, au vrai, après la publication dans la semaine d’une lettre ouverte au Président de la République cosignée par 95 Fédérations sportives, qui avaient déploré de ne pas figurer au rang des "priorités" des pouvoirs publics dans la gestion de la crise sanitaire.

Activité maintenue pour les mineurs

Dans cette réunion ? Outre les cas particuliers de la Nationale, de la Fédérale 1 et de l’élite Féminines (lire ci-dessous), les représentants de la FFR comptaient plaider la cause du rugby éducatif. Et sur ce dernier point, on peut plutôt dire que la Fédération s’en sort plutôt bien, puisque si les compétitions sont suspendues, l’activité rugby devrait bien être maintenue pour les mineurs dans les clubs sous des formes aménagées (sans contact et suivant des protocoles déterminés) pendant le temps du confinement. Question de cohérence bien sûr, puisque les enfants auront accès aux cours d’EPS à l’école. Laquelle a toutefois apporté un certain soulagement, dans une période où la FFR bataille pour la reconquête de ses licenciés.

Du côté des plus jeunes, à Auch, l’activité pourra être maintenue sous conditions.
Du côté des plus jeunes, à Auch, l’activité pourra être maintenue sous conditions. La Dépêche du Midi - Sebastien Lapeyrere

Pas de phases finales en 2021 à partir de la Fédérale 2

Concernant les adultes, ensuite ? Le cas est évidemment des plus complexes, l’absence de consigne ferme du gouvernement "obligeant" la Fédération à décider par elle-même, elle qui craignait jusqu’à mercredi soir qu’Emmanuel Macron annonce la fin pure et simple du jeu. De fait, jeudi matin, le Bureau Fédéral qui s’est réuni a décidé de la suspension de l’ensemble des compétitions de rugby amateur pour ce week-end. L’idée en filigrane étant évidemment de se donner du temps pour négocier la cause des clubs de Nationale, de Fédérale 1 et d’Elite Féminines, auprès desquels une consultation a été lancée pour déterminer des conditions de poursuite des compétitions, en fonction de leur intégration au champ professionnel (sujet particulièrement sensible en ce qui concerne la Fédérale 1). Quoi qu’il en soit, aux niveaux inférieurs (soit de la Fédérale 2 à la Quatrième Série, les phases finales de la saison 2020-2021 sont d’ores et déjà annulées. Cela dans le but de permettre aux phases régulières d’aller à leur terme dans une certaine équité, et permettre des montées et des descentes sportivement plus "justes". À défaut de d’octroyer des titres de champions, pour une deuxième année consécutive…

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?