Le SU Agen se resserre

  • Les Agenais, dans l'attente de leur première victoire cette saison.
    Les Agenais, dans l'attente de leur première victoire cette saison. Icon Sport
Publié le

Toujours dans une période délicate, les Agenais ont choisi de partir en stage afin de se resserrer, et accélérer leur convalescence d’équipe meurtrie.

Aucun club n’aimerait traverser la période que vit actuellement le SUA. L’enchaînement des défaites, dont la dernière n’était rien moins qu’à domicile et face à un concurrent direct au maintien, des secteurs autrefois forts — comme la défense ou, il y a quelques semaines, la touche — qui deviennent des faiblesses, un staff et un groupe forcément en confiance… Et malgré tout, il faut bien trouver des solutions. La semaine dernière, le groupe agenais a décidé d’afficher son soutien au manager Christophe Laussucq : "C’est un choix fort car on ne peut pas mettre ce début de saison compliqué sur les épaules d’une seule personne, pose le troisième ligne Jessy Jegerlehner, le rugby est un sport collectif, on est tous dans le même bateau et nous sommes tous responsables de la situation dans laquelle nous nous sommes mise."

Les Suavistes ont en effet commis l’erreur de perdre déjà trois fois à domicile (Castres, Stade français et Bayonne) mais ils n’ont plus le choix : ils doivent chercher des points à l’extérieur. À Chaban-Delmas, les hommes de Romain Briatte risquent de tomber sur une formation girondine revancharde après une série de trois défaites en Top 14 : "J’ai l’impression que l’on ne tombe que sur des équipes qui viennent de subir des défaites. Mais nous ne devons pas être l’équipe qui relance toujours les autres. Nous n’avons plus le choix, nous devons aller chercher des points partout." Qu’importe l’adversaire, donc.

Stage de cohésion repoussé mais maintenu

Alors les Agenais vont se resserrer, et passer un peu plus de temps entre eux. C’est une des autres solutions qui a été retenue pour faire face au marasme : "C’est une initiative du président qui va nous permettre de passer plus de temps ensemble, poursuit le troisième ligne. Nous partirons jeudi en fin d’après-midi en direction de la région bordelaise. Il ne s’agit pas d’un stage de cohésion : nous aurons un entraînement et une mise en place. Mais au moins, cela va nous permettre de passer du temps ensemble, de nous resserrer. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de le faire cette saison, et cela nous a peut-être manqué."

L’objectif de ce déplacement ? Continuer à progresser, afin de redresser la barre : "Nous voulons rester sur la même dynamique des dernières semaines, continuer à retrouver notre jeu, prendre du plaisir. Nous en prenons de plus en plus, on joue plus libérés. Nous n’avons rien à perdre et rien n’est fait."

Simon VALZER
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?