Rouen, gagner ou trembler

  • Avec seulement une vioctoire depuis le début de saison, les Normands de Kevin Lebreton savent qu’ils doivent se ressaisir.
    Avec seulement une vioctoire depuis le début de saison, les Normands de Kevin Lebreton savent qu’ils doivent se ressaisir. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le match face à Provence Rugby reste un bon résultat pour les Normands qui doivent le valider par une première victoire à domicile face à Valence-Romans.

Rouen occupe une 13e place à ce jour qui reste son meilleur classement depuis sa montée en Pro D2, mais ce n’est pas suffisant. Au vu des matchs déjà passés, on sent que Rouen peut faire mieux, que de perdre le fil dans les dix dernières minutes.

On a aimé la stratégie au pied, la confiance est revenue, Lydon et O’Leary se partagent bien le travail et le jeu d’occupation. Certes quelques ratés furent à déplorer notamment en seconde période, mais globalement la bataille au pied fut à l’avantage des Normands. Les demis de mêlées sont plus pragmatiques moins joueurs et les buteurs efficaces, un très bon ratio de points passés. La conservation du ballon se fait bien aussi, dans des phases plus longues et construites qui amènent des fautes adverses.

Pour Rouen, l gros chantier, c’est les 22 adverses la zone de marque, les combinaisons sont bonnes mais souvent la dernière passe est ratée et le ballon tombe au sol. Le staff essaie de faire passer le message : ce n’est pas là qu’on doit faire la passe inutile, mais plutôt être solide.

Astle un bon renfort

Le Sud-Africain John Charles Astle est en forme, très en forme et il comprend vite. Il s’est vite mis au diapason. Il échange beaucoup avec Fearns, ça parle, ça sent, ça vit rugby. Voilà un renfort devant qui devrait payer. Les seuls essais rouennais sont l’œuvre de Paul "Interceptor" Surano, c’est beau, mais ça ne peut pas suffire. Les joueurs ont été mis devant leurs actes, les erreurs de stratégie, où chacun fait ce qu’il veut sans se consulter avec le voisin, ce n’est plus possible, notamment dans les mauls. Respecter les annonces c’est la base d’une avancée solide.

Valence a une très bonne mêlée, un géorgien massif à droite, Ils sont très bas et l’impact est fort. Si Rouen joue avec le frein à main, ils vont souffrir. Le maul drômois est lui aussi trés bon.

Tout le monde est conscient que la frustration, surtout liée à Carcassonne, doit être évacuée. Ce n’est pas un problème physique mais mental.

Quelques joueurs ne sont pas encore pas en confiance, et leur niveau s’en ressent. Lydon a raté ses deux premiers matchs, maintenant il marche sur l’eau, il a changé son état d’esprit. D’autres ont besoin d’être mis dans le bain et vite, Dean Adamson se remet en question, il le sait qu’il n’est pas au top. Mais il ne baisse pas les bras. Rouen doit et va le faire.

Gaël LECOEUR
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?