Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol
    Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol Icon Sport
Publié le , mis à jour

Retrouvez en avant première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, du Pro D2, de l'international... 

Toulouse : Huget sur les tablettes de Bayonne et La Rochelle ?

L’ailier international du Stade toulousain Yoann Huget (33 ans ; 62 sélections) arrive en fin de contrat avec son club formateur en juin prochain. Et le joueur serait surveillé de près sur le marché des transferts. En effet, selon les informations de Rugby Transferts, son profil plairait particulièrement à Jono Gibbes, le manager de La Rochelle, qui pourrait passer à l’action. Mais son dossier serait également étudié du côté de Bayonne où il a évolué entre 2010 et 2012 après être passé par Agen et avant de faire son retour à Ernest-Wallon. L’intéressé a toujours gardé des attaches avec le club basque, où le manager Yannick Bru, qui fut son entraîneur à Toulouse et en équipe de France, le connaît parfaitement.

 

Brive : Hervé, Lee et Thompson-Stringer ont prolongé

 
Le CABCL a annoncé les prolongations de trois joueurs. L’ouvreur Enzo Hervé (23 ans), auteur d’un début de saison remarqué et suivi notamment par l’Union Bordeaux-Bègles, a choisi d’étendre son contrat jusqu’en 2023, tout comme le trois-quarts centre sud-africain Nico Lee (26 ans). Le pilier gauche anglais Hayden Thompson-Stringer (25 ans) s’est engagé pour une saison supplémentaire.    
 

Bordeaux-Bègles Tamanivalu, c’est terminé

Si la rupture anticipée du contrat liant l’ailier néo-zélandais Seta Tamanivalu (28 ans) et l’Union Bordeaux-Bègles — alors que son engagement s’étirait initialement jusqu’en juin prochain, avait déjà été officialisé par le club, l’international a disputé son dernier match avec l’UBB dimanche soir à La Rochelle -. Titulaire au coup d’envoi, il a notamment reçu un carton jaune après avoir déjà été expulsé contre Brive lors de la deuxième journée. Tamanivalu va désormais prendre la direction du Japon, où il rejoindra les rangs des Toshiba Brave Lupus.
 

Clermont Viallard verrouillé jusqu’en 2024

Le club de Clermont prépare l’avenir. Ainsi, et comme indiqué par nos confrères de La Montagne, les dirigeants de l’ASMCA ont convaincu récemment leur jeune demi de mêlée Kevin Viallard (19 ans) de prolonger son engagement avec l’écurie auvergnate et de s’engager jusqu’en 2024. Le joueur a déjà effectué deux apparitions en Top 14 cette saison.
 

Agen Le speaker dérape, le club convoqué

Dans son communiqué relatif aux convocations en commission de discipline, la LNR indiquait mardi : « À la suite d’un incident survenu lors de la rencontre SU Agen Lot-et-Garonne/Aviron Bayonnais Rugby Pro, le SU Agen Lot-et-Garonne est convoqué devant la Commission de discipline et des règlements. » C’est le speaker du stade Armandie qui serait visé. Au terme de la rencontre opposant le SUALG à Bayonne, et la défaite des locaux (15-26), le speaker aurait indiqué, au micro du stade, que le club d’Agen avait joué ce match « à 14 contre 16 ». Une attaque à peine dissimulée envers l’arbitre, M. Cédric Marchat, qui avait exclu dès la 8e minute le deuxième ligne agenais Victor Moreaux pour une charge à l’épaule. Des propos qui ont été consignés par l’arbitre dans son rapport de match et qui vaudra au club lot-et-garonnais une comparution en commission de discipline, le 4 novembre prochain.
 

Pau Votu suspendu six semaines

Exclu lors de la réception de l’Union Bordeaux-Bègles, l’ailier de Pau Watisoni Votu a été reconnu coupable de « jeu dangereux » et notamment de « soulever un adversaire du sol et le laisser tomber ou le pousser vers le sol de telle sorte que sa tête et/ou le haut de son corps heurte le sol » par la Commission de discipline de la LNR. Il a écopé d’une suspension de six semaines et sera requalifié le 7 décembre.
 

Top 14 La billetterie pour la finale est ouverte

La Ligue nationale de rugby a officiellement ouvert les portes de sa billetterie pour la finale de Top 14 mercredi matin. Celle-ci est programmée de vendredi 25 juin au Stade de France. Les prix débutent à 20 euros et la LNR a choisi de rendre la moitié des places accessibles pour moins de 40 euros. Évidemment, alors que les reports sont encore nombreux en Top 14 ou en Pro D2 ces dernières semaines, la suite des événements sera suspendue à l’évolution du contexte en France. « Conscients des incertitudes liées à la conjoncture, la Ligue Nationale de Rugby et le Stade de France prennent toutes les dispositions nécessaires pour permettre à chacun de tenir compte de la situation sanitaire », a d’ailleurs précisé l’institution dans son communiqué en début de semaine.
 

Pro D2 Montauban-Nevers et Oyonnax-Rouen avancés

En raison du couvre-feu récemment instauré par le gouvernement dans certaines régions, plusieurs matchs ont vu leur horaire décalé pour permettre aux spectateurs de rentrer chez eux à temps. Ce sera encore le cas en Pro D2 la semaine prochaine puisque les coups d’envoi de Montauban-Nevers et Oyonnax-Rouen, comptant pour la 9e journée de championnat et initialement prévus à 19 heures le vendredi 6 novembre, seront avancés à 18 heures.
 

Angleterre : Gatland met la pression

Warren Galtand, le sélectionneur des Lions britanniques et irlandais a critiqué le calendrier de Premiership dont la finale doit se disputer le 26 juin, le jour même où les Lions doivent affronter le Japon à Murrayfield en match de préparation, avant de partir en Afrique du Sud, où le premier de match de la tournée est prévu le 3 juillet au Cap. « Il y a encore des négociations, a expliqué Gatland. Mais je ne peux pas me permettre d’avoir trop d’absents face au Japon et pour le camp d’entraînement au pays de Galles la semaine précédente. Si je dois faire un choix entre un joueur présent dès le début et un autre pas disponible pour le Japon, je privilégierai le premier. » La Premiership a déjà indiqué que les joueurs qualifiés pour la phase finale ne seraient pas libérés. « J’espère que le bon sens l’emportera, a poursuivi Gatland. Il faut que les joueurs se fassent entendre sur ce sujet. »
 

Pays de Galles : Les trois matchs de l’Autumn Nations Cup à Llanell

Alors que le XV du Poireau accueillera déjà l’Écosse ce samedi au Parc y Scarlets de Llanelli, la fédération galloise a annoncé cette semaine que l’équipe nationale recevra également ses trois matchs de l’Autumn Nations Cup dans la même enceinte. Durant cette compétition, les joueurs de Wayne Pivac vont affronter la Géorgie et l’Angleterre en poule, avant de disputer le match de classement final.
 

Écosse : Maitland évincé après l’incident avec les Barbarians

L’ailier Sean Maitland (32 ans ; 48 sélections) a été exclu du groupe de l’Écosse avant le dernier match du Tournoi des 6 Nations 2020 à disputer contre le pays de Galles ce samedi. L’intéressé faisait en effet partie des joueurs dont l’entorse au protocole contre le Covid a conduit à l’annulation du match des Barbarians face à l’Angleterre prévu dimanche dernier à Twickenham. Maitland et d’autres avaient quitté la bulle d’isolement sans autorisation et sans informer les organisateurs. « Nous travaillons dur pour nous assurer que notre camp d’entraînement demeure sûr s’agissant des protocoles Covid, et le comportement de Sean la semaine dernière avec les Barbarians signifie qu’il ne sera pas apte à rejoindre notre groupe maintenant, et nous réexaminerons la situation dans les prochaines semaines », a ainsi justifié le sélectionneur du XV du Chardon Gregor Townsend.
 

Australie : Steve Hansen passe au rugby à XIII

Steve Hansen passe au rugby à XIII. L’ancien prestigieux sélectionneur des All Blacks et du pays de Galles vient en effet de s’engager avec les Canterbury Bulldogs, une franchise australienne de NLR. Il fera partie du staff technique de l’équipe de Sydney, l’une des plus réputées du pays. Elle a par exemple abrité par le passé des dizaines de vedettes treizistes, dont Sonny Bill Williams. Né en 1959, Steve Hansen fut un bon trois-quarts centre, mais pas assez doué pour jouer sous le maillot des All Blacks. Il se contenta de celui de la province de Canterbury (autour de Christchurch, à ne pas confondre justement avec la franchise treiziste), et il fit même un passage à La Rochelle dans les années 80. En tant que coach, Steve Hansen — considéré comme l’un des meilleurs techniciens de la planète - a été sacré deux fois champions du monde avec la Nouvelle-Zélande, en 2011 comme adjoint de Graham Henry puis en 2015 comme entraîneur principal.
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?