Les mineurs aussi à l’arrêt

  • Les mineurs aussi à l’arrêt
    Les mineurs aussi à l’arrêt France Rugby
Publié le

Finalement les écoles de rugby seront elles aussi fermées durant le confinement. Les mineurs ne pourront exercer une activité sportive que dans le cadre scolaire…

Les écoles de rugby étaient dans l’incertitude après les déclarations successives venues du haut de l’État. Il faut dire que rien n’était clair dans les communications gouvernementales concernant le sport pour mineurs… "Les établissements qui proposent des activités extrascolaires, sportives ou artistiques, comme les conservatoires ou les clubs de sport sont fermés", a expliqué le Premier ministre Jean Castex ce jeudi. Une précision nécessaire après les déclarations de la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu aux présidents de fédérations mercredi soir… "L’activité associative doit pouvoir venir en soutien de l’école pour pouvoir assurer une prise en charge des enfants après 16 heures. J’ai fait passer ce message de confiance et de mobilisation aux associations, aux éducateurs. Nous sommes convaincus que leur protocole sanitaire et les pratiques alternatives que nous avions travaillés avec eux au mois de mai au moment du déconfinement, c’est maintenant qu’il faut les activer." Il était alors question de maintenir l’activité rugby pour les mineurs dans les clubs sous des formes aménagées (jeux sans contact avec des protocoles bien déterminés) durant le confinement. Il n’en sera finalement donc rien : le sport extrascolaire est bien aussi en pause.

Un communiqué du ministère des Sports publié vendredi soir est venu acter cet arrêt : "C’est pour éviter le brassage des enfants que l’accueil dans d’autres structures comme les associations sportives n’est pas autorisé." Les mineurs pourront donc exercer une activité sportive uniquement dans le cadre scolaire, en cours d’EPS ou périscolaire avec le dispositif 2S2C "Sport-Santé-Culture-Civisme". Patrick Buisson, vice-président de la FFR en charge des compétitions amateurs, s’explique à son tour : "Aujourd’hui, les écoles de rugby ne sont pas habilitées à ouvrir. Notre DTN Didier Retière, Serge Simon et Bernard Laporte sont constamment en contact avec le ministère des Sports pour voir comment on pourrait autoriser le sport dans nos écoles de rugby tout comme on autorise le sport en cadre périscolaire, ce qui est déjà une très bonne chose."

Mais pour le moment, ce sont tous les clubs et les écoles de rugby qui sont bien à l’arrêt, jusqu’à la fin du confinement… À moins que le ministère décide d’accepter la demande des fédérations.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?