La Rochelle solide patron

  • Brice Dulin (La Rochelle), face à Clermont.
    Brice Dulin (La Rochelle), face à Clermont. Icon Sport
Publié le

Cinquième victoire consécutive pour les Rochelais qui prennent seuls les commandes du Top 14
et démontrent maintenant qu’ils peuvent s’appuyer sur un jeu bien rôdé où le pragmatisme est roi.

Les rochelais ont pris les commandes du Top 14. En décrochant un cinquième succès consécutif, ils ont délogé leurs adversaires du jour de la pole position. Un succès obtenu grâce notamment à un premier acte parfait, où les hommes de Jono Gibbes ont su résister à la débauche d’énergie des Clermontois, pour mettre en route le rouleau compresseur qui fait tant de ravages ces dernières semaines. Avec un paquet d’avants toujours aussi mobile et capable de férailler au ras du sol, les Maritimes ont ensuite suivi Jules Plisson, le commandant du navire. L’ouvreur international n’a pourtant pas livré sa meilleure prestation du début de saison, avec un jeu au pied un peu approximatif en début de rencontre, avant d’être contré à trois reprises lors de l’entame du second acte. Mais, il évolue maintenant avec une telle confiance qu’il a néanmoins retrouvé la mire après un premier échec dans ses tentatives de but avant de délivrer un bijou de passe au pied pour l’unique essai de la première période inscrit par Brice Dulin, un autre international évoluant actuellement avec le vent de dos.


Mais si tout semblait facile lors de la dernière victoire à Pau, les Rochelais ont dû cravacher pour maintenir le cap malgré une avance confortable à la pause (19-3). Et ce match entre les deux premiers du championnat a vite tourné au bras de fer, à l’opposition frontale. Les espaces étant réduits, les Rochelais ont féraillé dans un second acte où la possession de balle était largement à l’avantage des Auvergnats. Ils ont démontré leur force de caractère pour briller dans un secteur défensif où ils avaient besoin de se retrouver après avoir encaissé trois essais à Pau une semaine plus tôt.
 

Habitués à résister dans la tempète


Une deuxième période riche en contacts et plaquages, beaucoup moins en points puisqu’ils n’en inscrivaient aucun. Mais ils ont maintenant l’habitude de faire le dos rond lors des quarante dernières minutes, jouant sur une autre partition en privilégiant le jeu au pied pour faire reculer leurs adversaires et contrôler les vagues offensives. Un jeu parfaitement maîtrisé, qui démontre que cette équipe de La Rochelle n’enchaîne pas les bons résultats par hasard. Elle s’appuie sur un fond de jeu assimilé par tout le groupe qui reste dans sa stratégie même si la possession de balle est laissée à l’adversaire. Les joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles avaient  été sonnés devant un tel pragmatisme, les Clermontois vont se demander pendant quelques jours comment ils ont fait pour repartir à vide du stade Marcel-Deflandre où ils ont caressé l’espoir de renverser les Rochelais après l’essai de Nanai-Williams juste après le retour des vestiaires. Mais les Rochelais ont encore su écœurer leurs adversaires, les renvoyant inlassablement dans leur camp.

Après la victoire à Pau, Ronan O’Gara louait la longueur du coup de pied de son ouvreur, gage de garantie pour passer l’hiver. Il pourra aussi s’appuyer sur celui de Brice Dulin qui est venu seconder l’ancien parisien dans la seconde partie de la rencontre. Cette formation rochelaise continue, match après match, de prendre confiance dans sa ligne défensive, son agressivité au sol, et sa stratégie qui porte néanmoins le sceau de Ronan O’Gara puisqu’elle présente un visage bien connu des équipes irlandaises. L’ancien demi d’ouverture de l’équipe d’Irlande y a tout de même apporté une petite touche bien française en laissant de la liberté à ses joueurs d’instinct même s’ils ont pu d’espaces pour s’exprimer face à Clermont. Ils ont eu une seule cartouche et ils n’ont pas manqué la cible.


Un succès de prestige pour prendre les commandes du Top 14 avant un déplacement qui fait déjà saliver sur la pelouse du Stade français.
 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?