L’Écosse en panne d’ouvreurs

  • Scotland's Duncan Weir during the training session at BT Murrayfield, Edinburgh. 
By Icon Sport - Duncan WEIR - Edimbourg (Ecosse)
    Scotland's Duncan Weir during the training session at BT Murrayfield, Edinburgh. By Icon Sport - Duncan WEIR - Edimbourg (Ecosse) PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

L’Italie et L’Écosse s’affrontent pour ce premier match samedi à 13h45 au stade Artemio Franchi de Florence.

Pour la première rencontre de cette nouvelle compétition automnale, les Italiens, cuillère de bois du dernier Tournoi des 6 Nations 2020, retrouvent les Écossais qu’ils n’ont plus battus depuis le Tournoi 2015 et une victoire 22 à 19 avec notamment un essai de pénalité à la dernière minute après un énorme travail des avants. Depuis cinq ans, la donne a bien changé. L’Italie n’avance plus alors que l’Écosse s’améliore d’année en année. La preuve lors du précédent tournoi où le XV du Chardon est allé mettre un "fanny" 17 à 0 à la Squadra Azzura sur sa pelouse du stade Olympique de Rome.

Continuer à progresser

Une fois le Tournoi des 6 Nations 2020 terminé, les Italiens sont vite passés à autre chose et se sont concentrés sur cette nouvelle compétition. Si les résultats ne sont pas bons depuis plusieurs années, le nouveau sélectionneur Franco Smith compte garder le positif et tabler sur les bonnes semaines d’entraînements passées : " L’Automn Nations Cup représente pour nous une excellente occasion de poursuivre le travail qu’on a commencé il y a sept semaines", explique Franco Smith en conférence de presse. Le début de cette compétition semble apporter de l’espoir et de l’émulation au sein du groupe italien, comme l’a confié, lors de la conférence de presse de mercredi, le talonneur Luca Bigi : "Nous abordons cette nouvelle compétition avec de la confiance. Nous nous sommes retrouvés avec beaucoup d’énergie cette semaine. On a conscience de ce que nous pouvons faire et du chemin à parcourir pour continuer à nous améliorer."

La concurrence écossaise

L’Écosse est en confiance pour ce début de cette Automn Nations Cup. Auteur d’un excellent Tournoi des Six Nations 2020, le XV du Chardon va défier l’Italie avec des certitudes, même si l’absence des deux demis d’ouverture habituels complique les choses. En effet, face aux blessures du Racingmen Finn Russell et d’Adam Hastings, c’est Duncan Weir qui sera aligné à l’ouverture. À 29 ans, le joueur de Worcester va retrouver le numéro 10 de l’Écosse pour la première fois depuis le Six Nations 2016. Il fêtera alors sa vingt-neuvième sélection avec le XV du Chardon. Cette rencontre face à l’Italie pourrait bien être une grande occasion à saisir pour le demi d’ouverture écossais en vue des prochaines échéances. En plus de ce changement forcé par les blessures, Grégor Townsend a aussi décidé d’appeler Hidalgo-Clyne pour commencer cette rencontre sur le banc des remplaçants.

Malgré ce changement important pour l’Écosse, le sélectionneur Grégor Townsend a indiqué que cela n’entame pas la confiance du groupe. Surtout, Townsend a apprécié l’énergie mise durant les sessions d’entraînements : "Nous avons travaillé dur pour nous améliorer dans tous les domaines. L’énergie a été formidable à l’entraînement. Il y a de l’émulation entre les joueurs, ils veulent tous une place dans l’équipe". Une rencontre que l’Écosse devra bien aborder pour parfaitement lancer sa compétition avant d’affronter le XV de France la semaine prochaine à Murrayfield.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?