Au Hameau, Toulouse a « enfin rejoué son rugby »

  • Laurent Thuéry s'est montré satisfait de ses protégés après cette victoire.
    Laurent Thuéry s'est montré satisfait de ses protégés après cette victoire. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le Stade toulousain s’est imposé 22-16 face à la Section paloise ce samedi. Un succès qui permet aux Haut-Garonnais d’enrayer une série de trois matchs sans victoire. Les joueurs d’Ugo Mola ont réalisé une bonne opération comptable, mais se sont surtout rassurés sur leur jeu.

 

Au coup de sifflet final de ce Pau-Toulouse, la joie communicative des Toulousains sur la pelouse et en tribunes démontrait l’énorme soulagement ressenti par tout un groupe. Après des dernières semaines compliquées, marquées par ces désormais devenus célèbres «doublons» et une hécatombe de blessures, Toulouse a retrouvé le goût de la victoire après un mois sans le moindre succés. Quatre points qui font le plus grand bien comme l’explique l’entraîneur de la défense toulousain Laurent Thuéry : « Dans le vestiaire il y a forcément énormément de joie et de fierté. Après nos trois derniers matchs difficiles, on retrouve le sourire. »

Pourtant, la première période démontrait tous les maux des joueurs d’Ugo Mola lors des trois derniers week-ends. Une indiscipline qui coûte cher, une conquête en difficulté et un manque de réalisme notable. Il faut attendre l’exclusion de l’ailier béarnais Tuimaba, coupable d’un geste d’anti-jeu envers Yoann Huget pour sentir le vent tourner envers les Haut-Garonnais.

 

 

Et la machine toulousaine s’est remise en marche…

Des tribunes, la différence était notable, les phases d’attaque du Stade toulousain retrouvaient leur dangerosité d’antan dés le retour des vestiaires. Des lancements de jeu bien huilés qui ont amené l’essai de Maxime Médard. Le capitaine d’un jour des Toulousains s’est réjoui de la prestation des siens dans le second acte : « On a réussi a tenir le ballon, à mettre notre jeu en place. On a pris du plaisir ballon en main et c’est le gros point positif. » Un constat qu’a rejoint le troisième ligne rouge et noir Louis-Benoît Madaule : « Sur nos derniers matchs, on a parfois oublié notre ADN. Cet après-midi, on a respecté nos principes et ç’a payé. »

Ce samedi, c’était peut-être le dernier match pour lequel Ugo Mola était privé de bon nombre de ses joueurs internationaux, retenus avec le XV de France. Mais le plus important sur cette rencontre, c’est le jeu toulousain qui a retrouvé des couleurs comme l’explique Laurent Thuéry : « Lors de cette seconde mi-temps, on a joué notre rugby, enfin ! On a eu la possession, on a mis notre adversaire en difficulté. C’est comme ça que l’on s’entraîne et c’est comme ça que l’on veut jouer à chacune de nos sorties. »

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?