MVP de la semaine : Macalou à cent à l'heure

  • MVP de la semaine : Macalou à cent à l'heure
    MVP de la semaine : Macalou à cent à l'heure Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le Stade français a réussi une belle performance en faisant chuter le leader rochelais ce dimanche soir (35-13). C'est la première fois depuis presque deux ans que les hommes de la capitale arrivent à enchaîner deux victoires consécutives, eux qui n'avaient joué le week-end dernier à Montpellier. Les Parisiens ont même empoché le bonus offensif grâce notamment à un homme : Sekou Macalou, qui a rapporté plus de 100 points à qui l'avait dans sa team. Le troisième ligne a tout simplement été monstrueux. Il est de loin notre MVP de la semaine.

On vous parlait la semaine d'histoire de revanche avec Matthieu Jalibert qui avait à cœur de montrer ce qu'il valait après sa non-sélection avec les Bleus pour préparer le match qui devait se dérouler dimanche face aux Fidji. Et encore une fois sur cette journée, c'est un joueur aux portes du XV de France qui a brillé. En effet, le troisième ligne du Stade français Sekou Macalou a été énorme, avançant à chaque impact et franchissant même à plusieurs, et ce face à la meilleure défense du championnat, excusez du peu. 

Dès les premières minutes, le joueur de 25 ans s'est montré ultra-dangereux. Dès les premières minutes, il s'est mis en évidence et à la douzième minute, il décalait sur un plateau l'ailier Naivalu qui inscrivait le premier essai du match. Et oui, on est d'accord, l'essai n'aurait pas dû être accordé car l'Australien a voulu faire le fou en s'approchant de la ligne de ballon mort, ligne... qu'il a touchée.

Mais revenons à ce grand Sekou qui, six minutes, échappait au plaquage d'un Dillyn Leyds que l'on a vu plus à son aise par le passé, et inscrivait en solo le deuxième essai avec encore une fois cette pointe de vitesse ahurissante pour un troisième ligne. En tout, le Parisien va casser sept plaquages.

Si proche du triplé

Celui qui avait été appelé pour préparer le match contre l'Ecosse et qui devrait finalement jouer contre l'Italie a continué sa partition gigantesque en deuxième mi-temps, mais sans en oublier la défense. L'impression d'un Macalou très offensif s'envole certainement si l'on vous dit qu'il a quand même effectué douze plaquages. Mais à la 62e, Macalou va nous faire un copier-coller de son premier essai. Décalé en bout de ligne, il casse le plaquage de Favre et va marquer tranquillement son doublé.

Et encore, Macalou était tout proche de marquer à la 41e déjà. Sur un coup de pied à suivre, il est littéralement seul face à l'en-but. Mais ce satané ballon ovale joue des tours à tout le monde y compris au grand Sekou qui fera finalement un en avant. Mais pas de quoi altérer la performance du joueur qui finit à 101 points . Et si vous aviez eu l'audace de la mettre capitaine... respect. Par contre, son match d'hier soir a fait monter en flèche son prix, qui est à 17,2 étoiles (+3,2). Des matchs comme ça de la part de Macalou, on en redemande. Et s'il peut faire la même avec le XV de France, c'est un grand "OUI". 

MVP de la semaine : Macalou à cent à l'heure
MVP de la semaine : Macalou à cent à l'heure Midi Olympique

Rejoins La Grande Mêlée, ici !

Télécharge l'application Android !

Télécharge l'application iOS !

La Grande Mêlée
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?