Aurillac débute le tournant de sa saison

  • AJ Coertzen, l’ailier Aurillacois, à la relance, un peu à l’image de tout l’état d’esprit du groupe après un sérieux revers à domicile. Photo Icon Sport AJ Coertzen, l’ailier Aurillacois, à la relance, un peu à l’image de tout l’état d’esprit du groupe après un sérieux revers à domicile. Photo Icon Sport
    AJ Coertzen, l’ailier Aurillacois, à la relance, un peu à l’image de tout l’état d’esprit du groupe après un sérieux revers à domicile. Photo Icon Sport
Publié le

Sans succès depuis plus d’un mois, les cantaliens entament ce vendredi une série de matchs primordiaux dans la lutte pour le maintien.

Retrouver le goût de la victoire. L’objectif est simple pour les Aurillacois à l’aube de recevoir les Montois sur leur pelouse de Jean-Alric. Ils étaient la bonne surprise de ce début de saison, de par le jeu qu’ils déployaient et par leurs résultats, mais les Cantaliens marquent le pas depuis plus d’un mois. Une série de quatre défaites consécutives en cours à stopper au plus vite. La réception des Landais est l’occasion parfaite pour repartir de l’avant, un match très important comme le confirme le deuxième ligne Jérôme Dufour : "On a à cœur de se racheter après notre contre-performance contre Biarritz la semaine dernière. Il faut que l’on retrouve notre vrai niveau, celui de nos premiers matchs, et pour cela il faut que l’on prépare cette rencontre avec un bon état d’esprit et énormément de convictions." Aurillac possède encore un léger matelas en termes de points par rapport aux formations en bas de classement mais ne peut pas se permettre de s’incliner à domicile face à une équipe moins bien classée. D’autant plus que les Montois ont disputé trois rencontres de moins que les joueurs de Roméo Gontinéac.

Une fin d’année décisive

Sur les six prochaines journées, les Cantaliens vont affronter cinq formations désignées dans la lutte pour le maintien. Un programme chargé, qui devrait donner énormément d’indications sur la fin de saison des Aurillacois. Après ce duel face aux Landais, ils vont notamment recevoir Carcassonne et Valence-Romans. Des réceptions primordiales pour le deuxième ligne : "Au-delà de la rencontre face à Mont-de-Marsan, on n’aura pas le droit de perdre lors de nos deux futures rencontres à la maison. Ce sont des matchs qui compteront en fin de saison." Au cœur de ce calendrier chargé, Roméo Gontinéac et ses joueurs devront également se déplacer chez deux autres concurrents directs, Soyaux-Angoulême et Rouen. "Pour assurer notre maintien le plus vite possible, il nous faut de nombreuses victoires avant Noël, c’est certain. C’est une période charnière pour nous." avoue l’ancien albigeois. Les Auvergnats ont devant eux une série de matchs couperets à ne pas louper. Premier chapitre ce vendredi sur la pelouse de Jean-Alric face aux hommes de Remi Talès et Julien Tastet. Attention au faux départ.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?