L'Oscar de la semaine : Petit Ugo devient très grand

  • L'oscar de la semaine : Petit Ugo devient très grand
    L'oscar de la semaine : Petit Ugo devient très grand Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Depuis le début de la saison, Ugo Boniface découvre, semaine après semaine, un nouveau rôle : celui de titulaire en puissance. Habitué jusque-là à jouer les déplacements périlleux à l’extérieur, le pilier est aujourd’hui le premier choix de Yannick Bru à gauche sur les chocs à domicile. Aligné d’entrée lors des réceptions de Clermont, La Rochelle et Montpellier, il a de nouveau été titularisé samedi soir face au RCT. « Ces nouvelles responsabilités qui me sont confiées, je les prends bien, sans trop de pression, expliquait-il dans ces colonnes il y a dix jours. Ça veut dire que j’ai progressé, autant mentalement que physiquement. Je suis jeune et je n’ai pas peur de faire une bêtise en prenant le ballon ou lorsque je rentre en mêlée. »

Samedi soir, il a de nouveau livré une prestation très propre et a bien répondu au défi qui l’attendait. Mieux encore, il a pesé sur l’issue du match.

Solide en mêlée fermée où il a tenu la dragée haute à l’international Emerick Setiano, présent dans le combat, il a aussi mis sa puissance à contribution pour faire reculer le RCT dans le jeu d’avants en première période. 

Son remplacement à l’heure de jeu, couplé à la sortie du droitier Sam Nixon, a d’ailleurs coïncidé avec le gros coup de moins bien de l’Aviron en mêlée. Sans ses deux titulaires, les Ciel et Blanc ont commencé à reculer dans ce secteur.

À force d’être sanctionné, son remplaçant (Swan Cormenier) a reçu un carton jaune à huit minutes du terme. Appelé à la rescousse, « Boni » a alors pris le dessus sur son vis-à-vis à cinqminutes de la fin, alors que Toulon bénéficiait d’une munition en or dans les 22 mètres de Bayonne pour passer devant au score. Et le gaucher a donc permis aux siens de récupérer une pénalité salvatrice. 

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?