Nul frustrant pour Colomiers

  • Aucun vainqueur dans ce duel de fortes têtes, qui s’est essentiellement concentré devant.
    Aucun vainqueur dans ce duel de fortes têtes, qui s’est essentiellement concentré devant. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Avec un résultat nul, les deux équipes se quittent dos à dos mais avec un fort sentiment de frustration côté columérin.

Ce fut un match stratégique entre deux cadors. Si cette rencontre n’a pas été marquée par de grandes envolées, les joueurs ont mis beaucoup d’intensité, de la première à la dernière minute. L’occupation, nerf de la guerre dans ce match, a été très équilibrée durant toute la partie et aucune des deux équipes n’a vraiment réussi à prendre l’ascendant sur l’autre. Colomiers ressort frustré de cette rencontre, avec l’impression de ne pas être passé loin de faire chuter Oyonnax, toujours invaincu dans ce championnat avec désormais sept victoires et un match nul. Cette sensation de frustration est née d’une première période où les Haut-Garonnais ont plutôt dominé sans pour autant arriver à prendre le large au score. « Nous avons souffert de la 10e à la 35e minute », avoue le deuxième ligne de l’USO, Thibault Lassalle. C’est d’ailleurs le moment où les Columérins inscrivent leur seul essai par Youssef Saaidia, à la conclusion d’un ballon porté (24e).

Avec un score n’excédant jamais plus de quatre points d’écart, la fin de la rencontre a forcément été très tendue avec des impacts très rugueux. Avec des opportunités de chaque côté, le match aurait pu basculer dans les deux sens, comme l’exprime le centre à la Colombe, Fabien Perrin : « Sur la physionomie de la fin de match, on ne s’en sort pas trop mal. On aurait pu prendre une pénalité parce que nous étions dans nos 40 mètres. Après, nous sommes un peu frustrés parce qu’on avait l’impression qu’il y avait mieux à faire. »

Une erreur à sept points

Avec ce résultat nul, Colomiers est invaincu pour la quatorzième fois consécutive à Michel-Bendichou. Pourtant, cette rencontre laisse un goût amer. La déception, palpable dans les commentaires d’après-match, résulte notamment des petites erreurs des Columérins qui ne leur ont pas permis de prendre l’avantage. Avec notamment une difficulté sur les nombreux ballons hauts qui ont conduit à l’essai de Zegueur : « Je pense que nous avons manqué de maîtrise sur certains éléments qui, dans un match de haut niveau, font la différence. Quand on prend sept points sur un essai casquette ou que l’on manque de précision sur des ballons aériens qu’on doit prendre, ce sont des détails qui font la différence à haut niveau », confie Julien Sarraute.
Déçu du résultat, l’entraîneur columérin ne cible pas les joueurs, surtout après avoir traversé la crise de la covid-19 mais s’en prend à lui-même après la rencontre : « Pour moi, les joueurs ont fait preuve d’une générosité extraordinaire. Ils ont vécu quatre semaines très compliquées. Ils ont été admirables, capables de travailler malgré ce climat anxiogène. Je ne leur reproche rien, c’est ma responsabilité. » Au final, si ce résultat contente parfaitement les Haut-Bugistes, Colomiers ressort de cette partie avec un goût d’inachevé.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Damien Souillé
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?