Montauban oublie encore le bonus

  • Montauban : bonus, où est tu ?
    Montauban : bonus, où est tu ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

L'USM a empoché un cinquième succès en disposant de faibles montois. Mais encore une fois, le point de bonus n'est pas là, comme trop souvent cette saison.

Cela commence à être monnaie courante dans le Tarn et Garonne. Le point de bonus, qu'il soit offensif ou défensif, continue de faire défaut aux Montalbanais. Face à des Montois valeureux mais bien trop limités, l'USM est reparti de l'avant en s'imposant assez aisément. Le début de match n'avait pourtant pas été des plus idéal avec un retard de 6-0 après vingt minutes. Mais avec une envie retrouvée, Montauban s'est remis la tête à l'endroit après la claque reçue à Béziers. "On a mis du temps à se mettre en place mais on est bien revenu et montré un bon état d'esprit" se félicitait Maxime Salles après le match. Il faut dire que l'arrière ou ailier montalbanais n'est pas étranger au succès de son équipe. Auteur de deux essais (21e et 53e) sur une passe au pied de Bosviel et en conclusion d'un beau mouvement initié par Vaotoa et Deligny, Salles a été intenable sur chaque prise de balle et semé la zizanie dans la défense landaise. Alors devant à la marque 20-6, les Sapiacains se sont mis en quête du bonus offensif. À la 68eme minute, ils en ont pourtant eu l'occasion. Sur une pénalité en leur faveur, ils pouvaient aller chercher la touche. Mais pragmatique, Jérôme Bosviel a préféré tenté la pénalité pour mettre son équipe à l'abri.

"Il faut croire en nos chances"

Et pourtant, sur le bord du terrain, le staff avait clairement indiqué la touche. "Bien sûr que Jérôme (Bosviel) veut nous mettre à l'abri mais je pense qu'il faut croire en nos chances" regrettait quelque part le manager de l'USM Florian Ninard. "On était sur un temps fort, avec plusieurs fautes adverse et le carton n'était pas loin. Si l'on allait en touche à ce moment-là avec des choses simples, on pouvait avoir un peu mieux" poursuivait-il. Finalement, cet épisode aurait presque été anecdotique car dans la foulée, les Montois aller marquer pour l'honneur au terme d'une superbe séquence. Anecdotique donc également l'essai juste avant la sirène du jeune Paul Graou qui asseyait définitivement la victoire des locaux. Comme Provence Rugby, Montauban ne compte donc aucun point de bonus cette saison. Les Sapiacains doivent donc prendre les choses en main, "être capables de bien défendre pour aller chercher le bonus défensif dans des situations difficiles et attaquer autant que possible pour avoir l'offensif" comme l'illustre Florian Ninard. Malgré de belles prestations, la confiance ne semble pas au maximum chez les Montalbanais. Elle est par contre totalement absente chez les Montois, désormais lanterne rouge. "C'est grave, ça commence à être très dur" admettait Emmanuel Saubusse, quelque peu abattu en zone mixte.

Kenny Ramoussin
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?