Vague de prolongations en vue à Clermont, Barraque pour du long terme ?

  • Jean-Pascal Barraque pourrait s'engager sur le long terme avec l'ASMCA.
    Jean-Pascal Barraque pourrait s'engager sur le long terme avec l'ASMCA. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Avec un effectif largement remanié à l'été, les Clermontois ne disposent, cette saison, que de peu de joueurs en fin de contrat en juin prochain. Pour trois d'entre eux, des cadres, une prolongation est déjà proche.

Si l'été clermontois a été agité sur le front des mouvements d'effectif, avec une dizaine d'arrivées et plus encore de départs, cette saisons 2020-2021 devrait être placée sous le sceau de la stabilité. Le rajeunissement et la migration des rôles de leaders effectués, Franck Azéma et son staff souhaitent désormais construire sur le long terme. Et si le poste d'ouvreur nécessitera bien un recrutement, après le départ anticipé de Jake McIntyre qui laisse Camille Lopez seul spécialiste du poste dans l'effectif, c'est surtout sur le front des prolongations de contrat que les décideurs de l'ASMCA s'activent actuellement.

Trois joueurs en fin de contrat, et non des moindre, pourraient ainsi rapidement lier leur avenir avec le club auvergnat pour plusieurs saisons. Il s'agit de Paul Jedrasiak (27 ans, 10 sélections), formé au club et auteur d'un très bon début de saison ; de Fritz Lee (32 ans), en Auvergne depuis 2013 et qui compte aujourd'hui parmi les capitaines du groupe ; de George Moala (30 ans, 4 sélections), également en négociations avancées avec ses dirigeants pour rester en Auvergne. Pour les trois joueurs, les discussions portent autour d'un contrat de trois années supplémentaires.

Contrat longue durée pour Barraque ?

Un autre joueur est actuellement en discussions avec l'ASMCA pour prolonger son contrat. Il s'agit de Jean-Pascal Barraque, international à 7 et, depuis samedi soir et la rencontre France-Italie, nouvel international français à XV. Son cas est toutefois un peu particulier : initialement, Barraque n'avait rejoint l'ASM que pour quelques mois (son contrat actuel court jusqu'au 31 décembre), laissé libre par l'équipe de France à 7 avec l'arrêt du circuit international.

Très vite, il s'est imposé sportivement dans le système de Franck Azéma, qui s'est alors renseigné auprès de la FFR sur la possibilité de le conserver un peu plus longtemps. Dans un premier temps, les discussions portaient sur deux mois supplémentaires, jusqu'à fin février avant de retrouver France 7 et préparer le circuit mondial qui débutera en avril, à Hong Kong et Singapour.

Finalement, Clermont discute avec le joueur sur un contrat à plus long terme, au-delà de la saison en cours. Un tel engagement nécessitera toutefois des adaptations : Barraque pourrait être libéré en cette fin de saison 2020-2021 et pour préparer au mieux le TQO (tournoi de qualification olympique), qui se tiendra en juin, puis espérer disputer les Jeux olympiques de Tokyo avec l'équipe de France à 7. Ce n'est qu'à l'issue de cette échéance majeure que Barraque reviendrait à Clermont pour en devenir, enfin, un joueur à temps plein.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?