Affaire Petti-Matera-Socino, retour sur une tempête sur fond de racisme

  • Suspendus dans un premier temps puis exemptés, Guido Petti et Pablo Matera ne joueront cependant pas contre l’Australie. Photo Icon Sport Suspendus dans un premier temps puis exemptés, Guido Petti et Pablo Matera ne joueront cependant pas contre l’Australie. Photo Icon Sport
    Suspendus dans un premier temps puis exemptés, Guido Petti et Pablo Matera ne joueront cependant pas contre l’Australie. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

La publication de tweets à caractère haineux, datant de 2011 à 2013, de trois membres de la sélection, dont le parisien Pablo Matera et le Bordelais Guido Petti, a plongé les Pumas dans la crise.

Quelle séquence terrible pour les Pumas ! Il y a à peine trois semaines, les larmes de Mario Ledesma, après le succès historique des Pumas face aux All Blacks (25-15), avaient ému le monde entier. Mais le sélectionneur n’aura pas savouré l’exploit très longtemps et se serait bien passé de la tempête déclenchée lundi soir par les médias sud-américains qui ont révélé le contenu de tweets à...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?