Ce que contiennent les tweets incriminés

  • Captures d’écrans des messages incriminés.
    Captures d’écrans des messages incriminés.
Publié le

"Mon employée est une primate", "belle journée pour écraser des noirs" et "pays plein de nègres" : les propos sont exempts de toute ambiguïté.

Au sujet de Pablo Matera et Guido Petti Pagadizabal, la presse argentine ne se fait pas tendre, malgré les excuses immédiatement présentées et leur "honte pour les horreurs que j’ai écrites" (Matera). Dans la foulée, l’UAR (Fédération argentine) annonçait la suspension des deux joueurs. Il faut dire que certains messages, postés en 2011 et 2012 sur le réseau social Twitter et remontés...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?