Geraci-Pesenti au test du niveau mondial

  • La paire Killian Geraci et Baptiste Pesenti sera associée en deuxième ligne pour cette confrontration en terres anglaises. Photos Icon Sport La paire Killian Geraci et Baptiste Pesenti sera associée en deuxième ligne pour cette confrontration en terres anglaises. Photos Icon Sport
    La paire Killian Geraci et Baptiste Pesenti sera associée en deuxième ligne pour cette confrontration en terres anglaises. Photos Icon Sport
Publié le

C’est une équipe de France peu expérimentée qui se présentera ce dimanche à Twickenham. Mais les bleus des Bleus veulent saisir leur chance et prendre date pour un futur proche.

La paire de deuxième ligne Baptiste Pesenti-Killian Geraci suscitait pas mal d’interrogations à l’aube de leur première association et sélection. 80 minutes plus tard et une prestation convaincante face à l’Italie, elle éveille maintenant des promesses. Pour le Lyonnais Geraci (21 ans) formé au FCG, il y a une forme de logique. Double champion du monde moins de 20 ans, il est depuis longtemps sur les tablettes fédérales et est annoncé comme un futur très grand à ce poste. Pour le Palois Baptiste Pesenti (23 ans), Franc-comtois d’origine mais passé par le centre de formation du MHR, la maturation a été un peu plus longue. À Pau depuis quatre saisons, il a eu besoin de prendre ses marques en Béarn et dans son nouveau club avant de s’imposer dans la rotation. Mais depuis une dizaine de jours, il fait partie des excellentes surprises au sein du staff du XV de France. Très investi depuis qu’il a posé ses valises au CNR, Baptiste Pesenti impressionne ses entraîneurs. Son match face à l’Italie a été jugé très convaincant. Très bon dans le combat au près et dynamique, son abattage, sa constance et la qualité de ses déplacements ont été reconnus, notamment après revisionnage de la rencontre à la vidéo. Avec le longiligne Geraci, ils forment une paire complémentaire. Le Lyonnais a présenté des statistiques en défense (19 plaquages) digne d’un troisième ligne.

Face à Itoje et Launchbury

Voilà pourquoi malgré la présence dans le groupe du Bayonnais Guillaume Ducat (que Galthié tient en haute estime), du Toulonnais Swan Rebbadj, et du Bordelais Cyril Cazeaux qui a terminé le match face à l’Italie, le duo va être reconduit face à l’Angleterre. Galthié, mais aussi ses deux adjoints chargés des avants, William Servat et Karim Ghezal veulent les voir à l’œuvre face à deux cadors du niveau mondial, Maro Itoje (Saracens) et Joe Launchbury (Wasps). Leur match sera décortiqué car, depuis la rencontre face à l’Italie, le staff des Bleus se dit que la doublette Geraci-Pesenti pourrait bien venir titiller l’ordre établi avec, en guise de titulaires, les deux bulldozers Le Roux-Willemse.

Pour le reste, la composition du XV de départ qui sera communiqué ce vendredi pourrait voir les Toulousains Neti et Mauvaka laisser leur place à Kolingar et Bougarit. Le Toulousain Selevasio Tolofua pourrait être le seul véritable nouveau dans le XV de France ou Brice Dulin fera office d’aîné (30 sélections) et Baptiste Couilloud de capitaine par intérim au coup d’envoi.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?