Composition des Bleus : le XV de la Rose n’en revient toujours pas

  • Peu convaincants cet automne, les Anglais de Ben Youngs compensent par un immense réalisme, comme face aux Gallois samedi dernier. Peu convaincants cet automne, les Anglais de Ben Youngs compensent par un immense réalisme, comme face aux Gallois samedi dernier.
    Peu convaincants cet automne, les Anglais de Ben Youngs compensent par un immense réalisme, comme face aux Gallois samedi dernier. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les Anglais ont découvert tardivement que le XV de France n’alignerait pas ses meilleurs joueurs. On les a sentis déçus de ne pas disposer d’un test grandeur nature, meme avec un jeu qui ne fait qu’"assurer le minimum", c’est Eddie Jones quii le dit.

On ne peut pas demander aux Anglais de suivre l’actualité française à la loupe. Après leur victoire solide mais sans génie face aux Gallois, les médias et les joueurs anglais se sont soudain intéressés aux affaires du XV de France, leur futur adversaire. Et là, ils sont tombés des nues, quasiment en direct. À l’image du demi de mêlée Ben Youngs qui se faisait une joie de se mesurer à Antoine...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?