Toulouse : l’hypothèse James O’Connor

  • Titulaire samedi dernier avec l’Argentine face à l’Australie, James O’Connor est en principe sous contrat avec les Queensland Reds. Mais sa situation pourrait vite changer. Photo Icon Sport Titulaire samedi dernier avec l’Argentine face à l’Australie, James O’Connor est en principe sous contrat avec les Queensland Reds. Mais sa situation pourrait vite changer. Photo Icon Sport
    Titulaire samedi dernier avec l’Argentine face à l’Australie, James O’Connor est en principe sous contrat avec les Queensland Reds. Mais sa situation pourrait vite changer. Photo Icon Sport
Publié le

Toujours en quête d’un joker pour densifier sa rotation au niveau des lignes arrière, le Stade toulousain s’intéresse à la situation de l’ouvreur, centre ou arrière australien. Ce serait un renfort de poids pour le dernier champion de France.

James O’Connor (30 ans, 54 sélections) va-t-il prochainement signer son retour en Top 14 ? La star australienne figure en tout cas sur les tablettes du Stade toulousain. Entre la blessure de Lucas Tauzin, absent au moins quatre mois après avoir été opéré d’un ménisque en novembre, et les multiples convocations avec le XV de France, l’encadrement du club rouge et noir dispose d’une rotation limitée pour composer sa ligne de trois-quarts.

Depuis plusieurs semaines, les dirigeants stadistes scrutent le marché en quête de l’oiseau rare. Ils avaient ainsi approché Benjamin Fall et ont récemment étudié plusieurs profils de joueurs de l’hémisphère Sud, Sud-Africains ou encore Argentins. Mais ils pourraient finalement trouver leur bonheur du côté de l’Australie, en la personne de James O’Connor. Si le polyvalent trois-quarts australien, qui a été en vue avec les Wallabies lors du Tri-Nations, est sous contrat avec les Queensland Reds, sa libération est du domaine du possible. Passé par Toulon de 2014 à 2017 avant de mettre le cap sur Sale, James O’Connor pourrait ainsi se lancer un court mais excitant challenge chez le dernier champion de France. Un contrat de joker médical ou de joueur additionnel pourrait lui être proposé.

Les premiers contacts ont été noués en cours de semaine dernière et l’on devrait rapidement être fixé sur le dénouement de ce dossier. Alors, "JOC" à Toulouse, hypothèse passagère ou renfort concret ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?