La mort subite des nourrissons bleus

  • Cameron Woki et les Bleus face aux Anglais.
    Cameron Woki et les Bleus face aux Anglais. Actionplus / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Bien que battus sur le fil à Twickenham (22-19), les bizuts Tricolores ont signé face aux vice-champions du monde et au gré d'un impensable scénario, une performance majuscule. Chapeau, messieurs !

Comment aurait-on pu y croire, franchement ? Au coup d'envoi, le seul Ben Youngs (108 sélections) comptait quarante caps de plus que la bande à Galthié dans son intégralité (68 sélections) ; les vice-champions du monde restaient sur sept victoires consécutives, pétaient tous les compteurs de stats (96 % de mêlées gagnées, 98 % de touches remportées et 92 % de plaquages réussis) et, bonne mère,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?