Pau : l’Europe pour un plan de relance

  • Daniel Ramsay, remis de sa fracture contractée lors de l’intersaison, va enfin pouvoir commencer sa saison. Photo M. O. - D. P.
    Daniel Ramsay, remis de sa fracture contractée lors de l’intersaison, va enfin pouvoir commencer sa saison. Photo M. O. - D. P.
Publié le

La Section paloise est maintenant sous pression en Top 14 où elle ne parvient plus à gagner. Elle espère renouer avec le succès au cours de cette compétition européenne.

L’Europe sera-t-elle une parenthèse enchantée ? Les Palois l’espèrent, eux qui ont connu une nouvelle désillusion en Top 14 face à Castres, laissant planer un doute sur l’avenir d’un staff amené à assumer une sixième défaite de rang malgré des prestations encourageantes, un jeu séduisant et une conquête, notamment en mêlée fermée, qui s’est fait une petite réputation. Pourtant, les Palois sont dans une impasse et tout le monde cherche une solution pour en trouver la sortie, que ce soit dans les bureaux, et notamment celui du président Bernard Pontneau qui a pris la décision d’écarter les comanagers Nicolas Godignon et Frédéric Manca et de confier la préparation de ce premier rendez-vous européen au trio Thomas Domingo, Geoffrey Lanne-Petit et Paul Tito.

Nicot, un an après

Les trois hommes devraient suivre le plan initial qui était de profiter du Challenge Cup pour relancer l’émulation au sein du groupe. Effectivement, c’est une large revue d’effectif qui commence lors de la réception de Worcester, un adversaire à la portée de la Section à en croire ses résultats actuels : l’occasion d’offrir du temps de jeu à des revenants et notamment le deuxième ligne Daniel Ramsay, victime d’une fracture à un avant-bras lors du premier match amical de la saison. Il ne sera pas le seul à profiter de la Challenge Cup pour retrouver des sensations et nourrir l’espoir de retrouver le Top 14 en suivant.

On pense notamment à l’ailier Watisoni Votu qui en termine avec une suspension de cinq semaines pour un plaquage cathédrale face à l’Union Bordeaux-Bègles ou encore à son compatriote Lekima Tagitagivalu qui était retenu avec sa sélection nationale. Ils seront aussi plusieurs à débuter leur saison ce samedi au Hameau, comme les jeunes Eoghan Barrett, Rayne Barka, Hubert Texier ou Baptiste Couchinave, mais aussi des joueurs plus expérimentés comme Florian Nicot (gravement blessé le 7 décembre 2019) et Denis Marchois mais surtout le pilier droit Malik Hamadache qui n’a fait parler de lui qu’à la rubrique transfert cette saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?