Martin veut marquer

  • Vincent Martin of Montpellier during the European Champions Cup match between Montpellier Herault and Edinburgh on October 13, 2018 in Montpellier, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)
    Vincent Martin of Montpellier during the European Champions Cup match between Montpellier Herault and Edinburgh on October 13, 2018 in Montpellier, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Dans une ligne de trois-quart pas épargnée par les blessures, le trois-quart centre Vincent Martin enchaîne les rencontres à l’aile, et ne s’en plaint pas. Même s’il aimerait débloquer au plus vite son compteur d’essai.

Le MHR n’en est même pas à la moitié de sa saison que Vincent Martin compte déjà plus de minutes passées sur le terrain que la saison dernière : 380 minutes toutes compétitions confondues contre 333 quand la saison 2019-2020 fut brutalement arrêtée. Tout en sachant que Montpellier compte encore deux matchs de retard… Les affaires vont donc bien pour le trois-quarts du MHR qui, bien qu’il préfère évoluer au poste de centre, se réjouit de voir son temps de jeu augmenter en flèche : "Les blessures de certains ont permis à d’autres d’enchaîner. Je me sens bien physiquement, je ne connais pas trop de pépins donc je suis assez content. On aurait tous aimer jouer davantage de matchs de rugby car le Covid nous a malmenés mais personnellement je suis très content." Dans une ligne d’attaque décimée (Pollard, Serfontein, Darmon, Immelman, Goosen), Vincent et les autres font presque figure de survivants, et le principal intéressé sait à quel point les choses peuvent aller vite : "J’ai eu pas mal de pépins et de la malchance, donc je ne vais pas parler trop vite et je touche du bois !"

Vincent Martin enchaîne les rencontres donc, se montre plutôt constant dans ses performances mais… il manque encore un petit quelque chose : "Xavier (Garbajosa) veut que je marque davantage, je dois donc en faire plus pour aller chercher les ballons et m’exprimer davantage. En tout cas je retrouve de bonnes sensations et je m’éclate sur le terrain. Il manque encore ce petit essai, ce petit déclic… Ça fait un petit moment que je n’ai pas marqué", remarquait-il cette semaine en conférence de presse. Ses deux dernières réalisations remontent effectivement à la saison 2018-2019, en Top 14. Le premier pour la réception du Stade rochelais, le 1er septembre (victoire 36-14). Et le second à l’occasion d’un déplacement à Toulon où le MHR s’était imposé sur le score de 21 à 18. Sur ces deux rencontres, Vincent Martin était titulaire… à l’aile. Et même si l’aventure européenne risque de tourner court pour les hommes de Xavier Garbajosa, ces derniers ont un devoir : "Perdre le premier match en Coupe d’Europe complique la suite, c’est sûr. Mais on ira aux Wasps pour jouer le match à fond, tenter des coups et garder cette dynamique pour ne pas retomber dans un mauvais travers." 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?