Toulouse : un groupe bientôt au complet ?

  • Jerome Kaino, remis de sa blessure, devrait être aligné face à Bordeaux-Bègles pour le Boxing Day. Avec la quasi-totalité des forces en présence, la concurrence en troisième ligne va être rude... Photo Icon Sport
    Jerome Kaino, remis de sa blessure, devrait être aligné face à Bordeaux-Bègles pour le Boxing Day. Avec la quasi-totalité des forces en présence, la concurrence en troisième ligne va être rude... Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Alors qu’il s’était déjà étoffé ces derniers temps, entre le retour des internationaux et celui de certains blessés, l’effectif stadiste devrait encore se garnir dans les semaines à venir. Surtout que l’annulation du rendez-vous contre Exeter va permettre à quelques joueurs de soigner leur montée en puissance.

En début de semaine dernière, alors qu’il préparait son groupe pour le déplacement à Belfast contre l’Ulster, Ugo Mola s’inquiétait du calendrier. Le Stade toulousain entamait la compétition vendredi soir et ses internationaux n’étaient arrivés que le mardi. Mais parmi ses confessions, le manager avait lâché cette phrase : "La seule bonne nouvelle, c’est qu’on aura, je l’espère, un effectif un peu plus dense et costaud, peut-être pas ce week-end mais dans les quinze jours ou trois semaines à venir." Pour le déplacement nord-irlandais, après avoir enregistré le retour de plusieurs Bleus contre Agen et Bayonne, le manager avait récupéré Rory Arnold et Pita Ahki. Le premier fut décisif en deuxième ligne, un secteur décimé récemment avec les blessures de Richie Arnold (épaule) et de Thibaud Flament (pied). Même s’il était court physiquement, l’international australien a apporté de la hauteur dans l’alignement et son expérience du très haut niveau dans l’ensemble. Ce n’est peut-être pas un hasard s’il a inscrit le troisième essai.

De l’excitation... aux congés

Le centre néo-zélandais, arrêté trois semaines à cause d’une épaule douloureuse, a lui évité l’opération (elle a du moins été repoussée pour l’instant) et avait été placé sur le banc des remplaçants. Or, Ahki est précieux pour l’équilibre de la ligne de trois-quarts et l’a encore prouvé pendant les vingt-sept minutes passées sur le terrain. Au-delà de sa faculté à toujours jouer juste (comme sur le deuxième essai de Kolbe), il a marqué les esprits par ses interventions défensives. "Son gros plaquage, juste après son entrée, sur lequel on récupère une pénalité, a été important", avouait Maxime Médard. C’était sur l’international irlandais Jacob Stockdale, permettant à ses coéquipiers de prendre un ascendant psychologique. L’ancien septiste all black devait logiquement débuter dimanche face à Exeter. L’annulation de la rencontre, même si les Haut-Garonnais n’avaient pas caché leur excitation à l’idée de retrouver les champions d’Europe en titre, qui les avaient éliminés en demi-finale de la dernière Champions Cup fin septembre, a la vertu d’offrir une semaine supplémentaire pour se régénérer. Rory Arnold et Pita Ahki vont ainsi en profiter pour peaufiner leur montée en puissance. Mais, en vue de la réception de Bordeaux-Bègles dimanche prochain, plusieurs autres joueurs devraient retrouver le terrain.

Arnold, Kaino et Flament espérés face à l’UBB

Déjà incertain la semaine passée, le Springbok Cheslin Kolbe (qui a inscrit un magnifique doublé) souffre toujours de son doigt. Ce week-end de répit arrive à bon escient. Idem pour le troisième ligne Antoine Miquel (pied) qui devait être apte pour recevoir les Chiefs et qui sera à 100 % contre l’UBB, ou pour l’ailier Yoann Huget, qui avait renoncé à Belfast en raison d’un problème musculaire à une cuisse. Le retour de Richie Arnold était espéré dès dimanche mais un risque aurait été pris le concernant s’il avait été retenu dans le groupe. C’était le cas également pour le pilier droit Dorian Aldegheri qui était sorti sur commotion lors du match du XV de France en Angleterre et qui, en vertu de la date de sa précédente commotion qui remontait à presque un an, avait finalement été autorisé à reprendre l’entraînement après sa semaine de coupure.

Là, le staff va bénéficier de sept jours de plus, durant lesquels les joueurs vont logiquement avoir des vacances dans cette période de fêtes, pour voir son effectif s’étoffer. En plus d’Arnold, un autre élément de poids dans le pack rouge et noir est attendu contre les Girondins, puisqu’il s’agit du troisième ligne néo-zélandais Jerome Kaino, qui était blessé à une cheville. Thibaud Flament pourrait aussi être présent. Reste à voir pour Peato Mauvaka, touché à une cuisse la semaine dernière. Autant dire que Mola devrait, comme il le souhaitait, intensifer la concurrence entre ses hommes. Et s’il n’y a pas d’autres soucis physiques d’ici là, il aura un groupe quasiment au complet pour la fenêtre de Coupe d’Europe de janvier, sachant que François Cros (pied) pourrait être disponible.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?