Béziers, cinq minutes pour l’emporter

  • Team of Beziers celebrates the victory   during the Pro D2 match between Beziers and Montauban at Stade de la Mediterranée on November 18, 2020 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - --- - Stade de la Mediterranee - Béziers (France)
    Team of Beziers celebrates the victory during the Pro D2 match between Beziers and Montauban at Stade de la Mediterranée on November 18, 2020 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - --- - Stade de la Mediterranee - Béziers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Malmené durant une bonne partie du match, Béziers a retourné le match en sa faveur en fin de première mi-temps avec trois essais inscrits en cinq minutes.

Dans ce derby qui « n’en a plus que le nom » selon le pilier biterrois Francisco Fernandes Moreira, Béziers a confirmé son bon début de saison en s’imposant une cinquième fois dans son stade Raoul-Barrière en sept réceptions. Pourtant, rien n’a été simple pour l’ASBH. Dès l’entame du match, ce sont les joueurs de Carcassonne qui monopolisent le ballon et qui sont logiquement récompensés avec un essai en force de Bakary Meïté. « On n’a pas réussi à bien sortir de notre camp en début de match. On s’est mis un peu en difficulté et ils ont pris le score de suite. Ils étaient venus pour nous faire chier, chose qu’ils ont réussi à faire mais on a réussi petit à petit à remettre les ingrédients de base à savoir le combat et l’agressivité », confie le demi d’ouverture héraultais Adrien Latorre.

Mais malgré cette difficulté à imposer son jeu, Béziers résiste, fait le dos rond et parvient à retourner la situation en seulement quelques minutes. De la trentième à la trente-cinquième minute, les joueurs de David Aucagne inscrivent trois essais. Le premier par Maxime Espeut qui profite d’une passe au pied millimétrée de Jean-Victor Goillot. On retrouve les deux mêmes hommes sur l’essai du doublé d’Espeut, parfaitement lancé dans l’intervalle par son demi de mêlée puis c’est Rawaca qui conclut ces cinq minutes parfaites de Béziers avec le troisième et dernier essai du match pour l’ASBH. Mis à mal pendant une grande partie du match, David Aucagne n’a pourtant jamais douté durant cette rencontre : « Il y a des matchs où vous sentez que l’équipe est sereine et en confiance. Je sentais l’équipe dans une bonne journée donc je n’ai jamais été inquiet pendant le match. » Désormais, les Bitterois vont pouvoir profiter de quelques jours de vacances pour bien se reposer avant de partir sur une seconde partie de championnat où l’ASBH peut avoir de l’ambition après un début de saison plutôt réussi.

Manque de maîtrise pour l’USC

Carcassonne peut avoir des regrets. Dans un match marqué par de nombreuses fautes qui ont amené l’arbitre de la rencontre à sortir trois cartons jaunes contre Béziers et deux cartons jaunes et un rouge en fin de match contre l’USC, les Audois ont souvent eu le ballon entre les mains mais n’ont pas su faire la différence et concrétiser leurs temps forts. Avec une équipe remaniée, les Carcassonnais ont manqué de maîtrise comme l’explique le manager de Carcassonne Christian Labit : « Stratégiquement, on a déjoué à certains moments. On a quand même montré beaucoup d’investissements mais ça ne suffit pas. Ce genre de match, on le gagne aussi avec de la maîtrise, de la gestion, de l’organisation et de l’efficacité dans les zones importantes ».  Frustrés de ne pas avoir rapporté au moins le bonus défensif, les joueurs de Carcassonne devront vite passer à autre chose puisque dès mardi, l’USC recevra le Stade Montois dans un match qui s’annonce capital dans la course au maintien.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Damien Souillé
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?