Fofana, retour à point nommé ?

  • Wesley Fofana devrait retrouver les terrains ce week-end à Mayol. Photo Icon Sport
    Wesley Fofana devrait retrouver les terrains ce week-end à Mayol. Photo Icon Sport Icon Sport
Publié le

Après le scénario dramatique lors du revers à domicile face au Munster, les Auvergnats doivent montrer un visage conquérant à Mayol. Et entendent bien profiter du retour de leur centre international pour y parvenir.

Comment les Clermontois ont-ils digéré le traumatisme du Munster ? C’est la grande question qui a animé le début de semaine du côté de l’ASMCA. Il faut dire que le scénario du week-end passé, au-delà de mettre fin à une invincibilité de douze à Marcel-Michelin face à une équipe étrangère, fut dramatique, tant les coéquipiers du capitaine Camille Lopez semblaient maîtriser leur sujet et ont offert une première mi-temps de rêve. Malgré leurs vingt-et-une longueurs d’avance, ils ont craqué pour s’incliner sans empocher le moindre bonus défensif et ont ainsi hypothéqué leurs chances de qualification en Champions Cup. «Il faudra rebondir immédiatement et continuer à avancer», clamait l’ouvreur après ce revers marquant. Lui, comme Fritz Lee ou Paul Jedrasiak qui ont été beaucoup utilisés récemment, seront pourtant laissés au repos pour le déplacement à Toulon dimanche, en vue de la réception du Racing 92.

Cela ne signifie pas que Franck Azéma veut faire l’impasse à Mayol, ou prendre ce rendez-vous à la légère. Le technicien attend forcément une réaction de ses troupes, surtout qu’elle reste sur une autre défaite à la maison en Top 14 contre Montpellier. Des faux pas qui montrent combien, malgré une première partie de saison positive dans l’ensemble, cette formation demeure fragile par moments. Et le patron du staff va profiter du "Boxing Day" pour relancer l’un des poids lourds de son effectif, à savoir le trois-quarts centre Wesley Fofana. L’opportunité idéale pour vraiment lancer son exercice et basculer sur une meilleure année 2021 ? L’international (32 ans ; 48 sélections) a en effet enchaîné les blessures et été testé positif (asymptomatique) à la Covid-19 après ses trois seules titularisations en septembre.

"Un peu marre qu’on parle des blessures"

Sur l’année civile, Fofana ne disputera à Toulon que son septième match. Mardi, en conférence de presse, il a justifié la longueur de son absence : «Ce n’est pas seulement la blessure, mais aussi les choix des coachs par rapport à la concurrence ! Pendant mon absence, des joueurs ont marqué des points et j’aurais peut-être pu rejouer plus tôt. Mais je l’accepte naturellement. J’ai aujourd’hui 32 ans et je m’appuie sur mon expérience pour attendre mon tour et l’occasion de retrouver les terrains.» Et d’avouer sa soif de jeu : «Je suis excité à l’idée de jouer ce match. J’ai envie de revenir en tant que titulaire et de donner mal à la tête aux coachs.» 

D’autant que cette rencontre est la première marche pour lui vers une nouvelle histoire pour l’ultime chapitre de sa carrière, loin de l’équipe de France et surtout des pépins physiques qui l’ont trop souvent éloigné des pelouses. «J’ai l’impression que l’on ne parle de moi qu’à travers les blessures, peste-t-il. Je commence d’ailleurs à en avoir un peu marre, car la blessure fait partie du quotidien des sportifs. Je n’étais pas le seul à l’infirmerie et pourtant, que ce soit dans la presse où les réseaux sociaux, j’ai lu pas mal de choses autour de mon cas. Je préférerais me focaliser sur les soins, sur la manière de me préparer pour revenir, plutôt que les longs discours.» À lui alors de s’exprimer sur le terrain dans une période où un autre patron ne sera pas de trop.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?