Le nouvel attelage international de la Section

  • De retour à la Section après la belle parenthèse du XV de France, Baptiste Pesenti pourrait être aligné ce week-end avec le Wallaby Matt Philip. Photo Icon Sport
    De retour à la Section après la belle parenthèse du XV de France, Baptiste Pesenti pourrait être aligné ce week-end avec le Wallaby Matt Philip. Photo Icon Sport Icon Sport
Publié le , mis à jour

Avec la fin de contrat de Steven Cummins et la blessure de Fabrice metz, la Section va devoir composer une nouvelle deuxième ligne. l’Australien Matt Philip est sur le pont.

Depuis quinze jours, la Section paloise cherche un nouveau souffle, mais aussi une nouvelle deuxième ligne. En effet, les titulaires du début de saison ne sont plus là. Steven Cummins est reparti en Australie à la fin de son contrat de joker médical et Fabrice Metz s’est blessé à l’échauffement lors du dernier match de top 14 face à Castres. La Challenge Cup a permis au vétéran Daniel Ramsay de retrouver des sensations après sa blessure face à Bayonne lors du premier match amical. Cette période d’inactivité contrainte lui a néanmoins permis de se régénérer, lui qui avait été beaucoup sollicité ces dernières saisons. Le Néo-Zélandais a retrouvé la compétition avec beaucoup d’envie et il a démontré qu’il pouvait toujours être un sacré atout pour le paquet d’avants béarnais, malgré ses 36 ans et cette longue blessure (fracture de l’avant-bras). Mais tous les regards sont tournés vers Matt Philip, le deuxième ligne australien arrivé le 14 décembre à Pau.

L’ancien joueur des Melboune Rebels était un peu attendu comme le messie depuis qu’il a été retenu chez les Wallabies pour disputer le Rugby Championship où il a brillé à chacune de ses sorties, devenant au fil des rencontres la belle histoire du rugby australien. Matt Philip était pourtant encore loin de la sélection nationale il y a quelque mois, mais Rory Arnold s’est blessé et Izack Rodda a mis fin à son contrat avec sa fédération, tout comme le prometteur Harry Hockings, pour avoir refusé une baisse de salaire. Philip est donc remonté dans la hiérarchie de manière inattendue et il a démontré qu’il pouvait être un titulaire en puissance, en prenant notamment le commandement de l’alignement des Wallabies. "Il est arrivé chez nous dans une dynamique positive, reconnaît Thomas Domingo. Steven nous a quittés mais nous avons un très très gros joueur qui arrive. Il est très déterminé et s’applique à vite intégrer nos systèmes et nos touches. On sent une énorme motivation et il s’intègre parfaitement. Il a aussi une densité physique qui nous laisse penser qu’il va être un bon pousseur en mêlée."

Baptiste Pesenti, l’autre révélation de l’automne

La tentation est grande de l’aligner aux côtés de Baptiste Pesenti, l’autre révélation de cet automne au niveau international. "On connaissait ses qualités et son engagement, poursuit Domingo. L’équipe de France a été un formidable projecteur et cela est venu valider tout son travail. Baptiste n’est pas quelqu’un qui prend la grosse tête et sait qu’il doit toujours bosser. C’est très positif car nous avons besoin d’un mec qui représente la combativité et la solidarité pour resserrer le groupe." C’est donc avec une deuxième ligne internationale, composée de deux joueurs en pleine ascension que la Section va retrouver le Top 14, en espérant que les sourires suivent.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?