Place au terrain pour les Agenais

  • Valentin Saurs et le SUA seront de retour sur le terrain ce week-end
    Valentin Saurs et le SUA seront de retour sur le terrain ce week-end Icon Sport
Publié le

Après un voyage chaotique à Trévise, les Agenais vont enfin retrouver le terrain sur la pelouse du Racing 92.

Le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. La «dolce vita italienne» a tourné au vinaigre : match annulé et altercation entre joueurs à l’aéroport au moment de quitter Trévise. En dehors de cette affaire extra-sportive, le manager Régis Sonnes ne pouvait pas anticiper cette annulation, alors que ce match était une étape importante pour la mise en place du nouveau projet de jeu : «On avait basé notre travail et notamment l’apprentissage de notre système sur deux semaines. Malheureusement, nous n’avons pas pu jouer contre Trévise pour voir où on en était, mais d’un autre côté, nous avons pu nous optimiser notre lundi de travail pour débuter cette semaine particulière.» Avec un objectif prioritaire : redonner du sens et une volonté collective, surtout à la lumière des derniers événements. «C’est la marque d’un groupe, d’un effectif qui est en difficulté depuis le début, sur le terrain mais aussi peut-être dans ses relations, explique Régis Sonnes. La performance c’est un tout, ce n’est pas que technique. L’affect doit être présent. On fait tout pour que tout se remette en place rapidement.»

Depuis sa prise de fonction, l’Auscitain martèle deux mots : «Confiance et plaisir. L’essentiel est de retrouver du plaisir au quotidien pour que ça se retrouve sur le terrain, que les joueurs prennent des initiatives, qu’ils puissent se libérer et la confiance viendra au fur et à mesure. C’est notre chantier le plus important.» La pelouse synthétique du Racing 92 se prête à cela. Beaucoup d’équipes, libérées de la pression du résultat face à une des meilleures équipes européennes, parviennent à se libérer dans des conditions de jeu optimales : «On cherche ce petit déclic en termes d’initiative collective, dans notre volonté de tenter des choses et c’est vrai que ce terrain peut nous permettre d’avoir de la vitesse et notre équipe a ce profil-là. Ça peut nous permettre de trouver quelques repères collectifs.» C’est pour cela que Régis Sonnes devrait reconduire la même équipe que celle prévue à Trévise (sauf sanction interne) pour continuer de progresser avant la réception de La Rochelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?