Bleus : 42 joueurs mais 37 sélectionnables

  • Franck Azéma, Ugo Mola et Laurent Travers, les trois coachs représentant les intérêts des clubs. Photos MO-DP
    Franck Azéma, Ugo Mola et Laurent Travers, les trois coachs représentant les intérêts des clubs. Photos MO-DP MIDI OLYMPIQUE - PATRICK DEREWIANY
Publié le , mis à jour

Mardi se tiendra l’ultime réunion entre le staff des bleus et le trio d’entraîneurs de clubs Azéma-Mola-Travers. Il sera temps de finaliser l’accord de mise à disposition des internationaux pour le Tournoi 2021.

Cette fois-ci, on ne devrait pas avoir à attendre le tout dernier moment pour que techniciens de clubs, staff des Bleus, représentants de la FFR et de la LNR se mettent d’accord, même si, jusqu’à mardi prochain, le conditionnel est de mise. C’est ce que les participants à la dernière réunion qui s’est tenue le 23 décembre à 18 heures ont décidé. Franck Azéma, Ugo Mola et Laurent Travers pour les entraîneurs, Didier Lacroix en tant que président de Top 14, mais aussi Alain Tingaud du côté des clubs professionnels, Fabien Galthié, Raphaël Ibanez et Serge Simon du côté fédéral, ont rendez-vous en début de semaine pour une réunion conclusive.

Les intervenants sont parvenus à se mettre d’accord sur le futur avenant à la convention FFR - LNR pour la mise à disposition des internationaux durant le prochain Tournoi des 6 Nations. Des détails restent à régler ce mardi, mais visiblement rien de rédhibitoire.

Dans les faits, le sélectionneur Fabien Galthié, devrait pouvoir annoncer le 7 janvier un groupe de 37 joueurs présélectionnés avec le XV de France. En plus, il annoncera les noms de 5 partenaires d’entraînement piochés dans des clubs de Top 14 ou de ProD2 qui ne comptent pas de joueurs parmi les 37.

S’il ne présélectionnera pas 42 joueurs comme il le voulait, Galthié pourra donc disposer de 42 éléments pour ses entraînements à haute intensité. Il ne devrait pas faire appel aux joueurs du VII de France.

Ce groupe partira en stage à Nice, le lundi 25 janvier pour préparer le premier match des Bleus du Tournoi des 6 Nations face à l’Italie à Rome (6 février). Il y restera jusqu’à 72 heures avant la rencontre et gagnera directement la capitale italienne.

Les cinq partenaires d’entraînements seront nommés pour les trois premières semaines de compétition. Et cinq autres pour les trois dernières.

Fabien Galthié bénéficiera des 42 joueurs jusqu’au mercredi soir. C’est alors qu’il devra communiquer le XV de départ, les 8 remplaçants et les 5 réservistes. Les 14 autres joueurs retrouveront leur club le jeudi en matinée.

Chaque début de semaine, le groupe France reviendra ensuite au complet (37+5).

Enfin, les semaines sans match les joueurs seront tous libérés le jeudi matin ; le staff des Bleus pourra en "protéger" 23 qui seront au repos et ne pourront pas participer aux rencontres avec leur club.

Le futur accord pourrait être "gravé dans le marbre" jusqu’en 2023.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre-Laurent GOU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?