Toulon : si loin, si proches...

  • Mahamadou DIABY (Bordeaux) et Gabin Villière (Toulon).
    Mahamadou DIABY (Bordeaux) et Gabin Villière (Toulon). Icon Sport
Publié le

Malgré sa domination en mêlée, le rct a concédé une nouvelle large défaite à Chaban. Décourageant ? Pas tant que l’on pourrait le penser à la lecture du score…

Le RCT a-t-il vraiment progressé depuis un an et demi et sa dernière venue à Chaban-Delmas ? On pourrait avancer que non, à la simple lecture de scores d’ampleurs comparables (34-12 en 2019, 31-18 en 2021). Seulement voilà, en rugby tout n’est heureusement pas aussi clair, ou aussi simple. Et il convient parfois d’aller chercher au-delà des apparences… À ce titre ? On ne pourra pas aller...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?