Laporte-PNF : chronique d'un dossier « emplâtré »

  • Laporte-PNF : chronique d'un dossier « emplâtré »
    Laporte-PNF : chronique d'un dossier « emplâtré » Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

L’épisode des « gardes à vue », survenu fin septembre, avait mis un tel boxon dans notre minuscule univers qu’il avait arraché des larmes à Bernard Laporte et failli coûter au président de la FFR sa réélection à la tête du paquebot fédéral. Le 23septembre, « Bernie », Mohed Altrad, Claude Atcher et Serge Simon quittaient les locaux de Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE)...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?