À l’UBB, tant de trois-quarts manquent à l’appel

  • Romain Buros est le seul vrai arrière de l'effectif bordelais en ce moment, mais il traverse une période très faste
    Romain Buros est le seul vrai arrière de l'effectif bordelais en ce moment, mais il traverse une période très faste Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pluie de blessures sur les lignes arrière bordelaises. Pas facile de retrouver Lyon dans ces conditions, même si le Lou a dû jouer un match en retard mercredi.

Voilà l’UBB aux prises avec son mois de janvier et avec les aléas d’une saison, ses hauts, ses bas, ses coups de chance et ses coups du sort. Le possible coup de chance, c’est le fait de recevoir Lyon qui a dû jouer mercredi soir un match en retard à domicile contre Montpellier. Même avec un effectif fourni, ce n’est jamais facile à négocier pour un club. Le coup du sort, c’est la série de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?