Beale : « Je ne voulais pas de traitement de faveur »

  • Kurtley James BEALE (Racing 92).
    Kurtley James BEALE (Racing 92). Icon Sport
Publié le

Kurtley Beale (arrière du Racing 92) a prouvé, ces dernières semaines, qu’il pouvait devenir, à terme, l’arme fatale du Racing. Mais qu’en pense-t-il, lui ?

À quoi vous attendez-vous face à La Rochelle, samedi ? Cette équipe possède un gros paquet d’avants et de très bons porteurs de balle, tels Grégory Alldritt ou Levani Botia. Ils nous cibleront sans doute sur la conquête et le combat collectif. Il faut donc se préparer à une bataille très physique. Vous avez joué dix matchs et inscrit quatre essais avec le Racing, depuis le début de saison....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?