Péméja : « Toucher l’arbitre, c’est toucher l’institution et ça ne se fait pas ! »

  • Péméja : « Toucher l’arbitre, c’est toucher l’institution et ça ne se fait pas ! »
    Péméja : « Toucher l’arbitre, c’est toucher l’institution et ça ne se fait pas ! » Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le manager de l’Uson Xavier Péméja, très en colère au micro de nos confrères de Canal + après le geste de son joueur Josaia Raisuqe vendredi soir à la fin de la rencontre face à Béziers, a accepté de revenir avec un peu plus de recul sur cet épisode tragi-comique. Entre compréhension et intransigeance, le patron du secteur sportif assure que le joueur ne sera pas licencié.

Vous avez durement réagi après le geste de Josaia Raisuqe. Avez-vous le sentiment que votre joueur a commis une faute grave ? Je sais bien que le geste de Raisuqe, dans la situation actuelle où les gens ont besoin de légèreté, fait rire tout le monde, mais il est inacceptable. L’arbitre, c’est le garant de ce jeu. C’est le juge du rugby. Toucher l’arbitre c’est toucher l’institution et ça ne...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?