Nice reste invaincu, Massy coule encore

  • Nice reste invaincu, Massy coule encore.
    Nice reste invaincu, Massy coule encore. Max PPP.
Publié le

Pour cette journée de reprise du championnat de Nationale, deux équipes ont réussi à s’imposer à l’extérieur : Narbonne et Nice. Les Maralpins conservent leur première place et continuent d’étonner.

La formule a beau changer, les Niçois courent toujours : c’est ce qu’il faut retenir essentiellement de cette reprise tant attendue, lors de laquelle les Azuréens ont aligné leur troisième succès à l’extérieur. En donnant à Matty James la possibilité, en toute fin de rencontre, d’inscrire le 1713e point de sa longue carrière à huit clubs, ils ont renversé cette fin de match épique lors de laquelle ils furent réduits à treize. S’imposant de la sorte à Cognac-Saint-Jean-d’Angély, ils ont réalisé le premier de leurs deux travaux d’Hercule, le deuxième devant les envoyer à Albi dans quelques jours. Et que se passera-t-il dans le Tarn ?

Les regards sont maintenant braqués sur cette opposition qui a pris beaucoup de valeur. Après avoir éloigné les concurrents charentais à près de dix longueurs, les Azuréens tenteront de faire de même avec les Albigeois et, déjà, la reprise à peine consommée, de confirmer franchement leur statut de leader convaincant. Ils sont les seuls invaincus à ce jour, ce qui en dit déjà assez long dans ce championnat ultra-serré, dans lequel cinq bonus offensifs seulement ont été inscrits depuis le départ de la compétition.

Bourg-en-Bresse trop fort

C’est Albi qui a inscrit le cinquième, hier à domicile, contre Aubenas-Vals, en prenant le meilleur sur des Ardéchois trop justes pour les faire douter. Ces Tarnais, certains de leurs forces, tenteront donc de faire tomber pour la première fois des Niçois impériaux. Autre enseignement majeur de cette journée : les Narbonnais sont revenus avec de nouvelles dispositions.

En gagnant à Tarbes, ils ont dépassé leur adversaire du jour au classement et se sont replacés dans la course à la qualification. Ils ont surtout mis fin à des prestations trop aléatoires qui les avaient beaucoup trop contraints dans leur parcours. Il faudra donc compter avec eux. Il faudra aussi, peut-être, ne plus compter sur les Massicois. Battus dans les zones de courage par des Blagnacais un peu moins fringants, les Franciliens ont encore perdu du terrain sur la première partie de tableau. Ils ont rétrogradé en position de lanterne rouge, très loin de leurs ambitions initiales. Les Dacquois n’ayant pas manqué leur reprise à domicile contre Bourgoin, les Massicois sont maintenant éloignés de six points de la sixième place et de la qualification en barrages. Peuvent-ils les reprendre ?

Dans le match au sommet, qui opposait Bourg-en-Bresse à Suresnes, les Franciliens ont été contraints de se coucher face à plus fort qu’eux, ce qui a mis un terme à leur petite série de quatre succès. Nette et sans bavure, cette victoire des Bressans les a laissés à leur place de coleader. C’est un bel attelage qui tire la compétition derrière lui. Dans le dernier match de la journée, en gagnant contre Chambéry, les Dijonnais ont remporté leur deuxième succès d’affilée et ont pris leurs distances avec le fond du tableau. La crise semble maintenant derrière eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?