Donovan Taofifenua, qui l’eut cru ?

  • Donovan Taofifenua
    Donovan Taofifenua Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Jusqu’à cet été, Donovan Taofifenua comptait cinq minutes en Top 14. Son ascension est ébourrifante. Tout comme le sont le retour de flamme de Brice Dulin à La Rochelle ou les premiers pas de Kotaro Matsushima à Clermont.

Notre top 10 des recrues, classement ô combien subjectif, fait la part belle aux attaquants cette fois. Avec un numéro 1 des plus surprenants. Qui aurait pu miser sur une telle éclosion de Donovan Taofifenua (21 ans) ? Quand le Racing 92 a engagé cet espoir de Clermont, l’international jeunes comptait un seul essai à son actif… lors du Super Sevens, organisé à la Paris-La Défense-Arena, d’ailleurs.

Sa première partie de saison a dépassé et de loin toutes les attentes, au point de le retrouver dans le groupe élargi du XV de France pour le Tournoi. Avec huit essais en onze matchs et un éventail de qualités épatant, entre finition, création et jeu aérien, l’international moins de 20 ans s’affirme comme une des valeurs montantes du championnat et ce, malgré une concurrence dantesque au poste. Un véritable pari gagnant de Laurent Travers. Ironie de l’histoire, le joueur qu’il a numériquement remplacé dans l’effectif francilien monte sur la deuxième marche de notre podium des meilleures recrues.

Venu à La Rochelle pour donner un nouvel élan à sa carrière, Brice Dulin (30 ans) n’a peut-être jamais été aussi fort et complet. Indiscutable numéro 15 des Maritimes, l’international enchaîne les prestations trois étoiles : ses appuis, son pied gauche et son aisance légendaire sous les chandelles font des merveilles. Au point qu’il figure désormais comme le candidat légitime au poste d’arrière en Bleu. La médaille de bronze des nouveaux venus revient à un autre joueur du fond de terrain, Kotaro Matsushima. La venue du Japonais à Clermont ne tenait pas seulement du marketing. Sportivement, il tient toutes ses promesses. En huit matchs, il compte trois essais, quatre passes dites décisives et dix franchissements mais il a aussi démontré des aptitudes en défense ou dans la stratégie.

Le surprenant Leyds

Au tableau d’honneur, deux autres ailiers suivent : le méconnu Dillyn Leyds a, dès sa première prise de balle, montré qu’il possédait un talent rare d’attaquant tandis que l’ancien septiste néo-zélandais Joe Ravouvou possède le profil d’un meilleur marqueur du championnat. Parmi les transfuges de Pro D2, Gaëtan Barlot est une belle surprise : le dynamique talonneur castrais n’en finit plus d’épater son monde. S’il lui reste à progresser sur les basiques du poste, il fait figure de grand espoir du poste à 23 ans.

Seul autre avant de notre top 10, le Wallaby Izack Rodda, recruté tardivement, est rapidement devenu une nouvelle terreur des rucks et des impacts. Au même poste, William Skelton, excellent avec La Rochelle, mérite aussi d’être cité même si ses performances n’ont rien de surprenant. La question de l’intégration de Sébastien Bézy à Clermont se posait. Le demi de mêlée a apporté une réponse rapide et claire, avec des essais à la pelle et une vista précieuse. Dans des styles différents, Telusa Veainu et Gaëtan Germain sont plus qu’à la hauteur des attentes. L’ailier parisien affole les défenses et multiplie les offrandes (six "try assists") tandis que l’arrière bayonnais avec une moyenne de 12 points par matchs à 90 % de réussite au pied. Hors classement, les Ben Lam, Kurtley Beale, Cobus Reinach et Isaia Toeava sont de belles prises tandis que Santiago Arata et Jean-Pascal Barraque en ont surpris plus d’un.

Le Top 10

  1. D. Taofifenua (Racing 92)
  2. Dulin (La Rochelle)
  3. Matsushima (Clermont)
  4. Leyds (La Rochelle)
  5. Ravouvou (Bayonne)
  6. Barlot (Castres)
  7. Rodda (Lyon)
  8. Bézy (Clermont)
  9. Veainu (Paris)
  10. Germain (Bayonne)

Le Top 10 des internautes de Rugbyrama

  1. Dulin (La Rochelle, 27%)
  2. Matsushima (Clermont, 19%)
  3. Bézy (Clermont, 11%)
  4. Skelton (La Rochelle, 10%)
  5. D. Taofifenua (Racing 92, 10%)
  6. Germain (Bayonne, 4%)
  7. Beale (Racing 92, 3%)
  8. Lam (Bordeaux, 3%)
  9. Barlot (Castres, 2%)
  10. Barraque (Clermont, 2%)

 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?