Hill : « Le retour de Lydon a fait du bien »

  • "Le retour de Lydon a fait du bien " "Le retour de Lydon a fait du bien "
    "Le retour de Lydon a fait du bien "
Publié le

Avant l'important déplacement à Valence-Romans, le manager de Rouen, Richard Hill, évoque le travail fourni par ses joueurs et les perspectives avec notamment les retours de joueurs importants.

Quand on regarde Valence-Romans et Aurillac, on voit deux formations qui se ressemblent beaucoup dans le jeu proposé. Est-ce votre avis ?

En effet, Valence-Romans présente aussi un gros pack et une force d’avancée solide. Nous avons donc axé le travail cette semaine sur la mêlée fermée et sur les combinaisons en touche, pour asseoir notre jeu sur des bases solides, afin de construire notre lancement de jeu au plus juste.

C’est un choix de se baser sur un travail très spécifique ?

La touche et la mêlée ont toujours été un peu nos faiblesses, ce qui donne ce nouveau visage à notre formation. Travailler principalement ses défauts et tenter d’en faire des points forts nous permettra de devenir une équipe complète.

On a l’impression que des joueurs sont essentiels aujourd’hui, à des postes clés en plus. Est-ce vraiment le cas ?

Le retour de Peter Lydon a fait énormément de bien et va peser dans les semaines à venir, dans l’occupation au pied et le renvoi du jeu dans le camp adverse afin de garder une pression continue sur les joueurs adverses. Mais selon les matchs, je continue de compter sur tout le monde

On peut donc s’attendre à voir un roulement important, une rotation salutaire ?

Le retour de Carl Fearns (annoncé partant en janvier et qui restera finalement jusqu’en juin, N.D.L.R.) doit apporter du calme. En revanche, il va être ménagé car il est sujet à des blessures musculaires à répétition. Il commencera cette rencontre mais ne devrait faire que soixante minutes. JC Astle sera bien là et je compte sur lui pour contrer un maximum le lancer adverse. En deuxième ligne, il y a Fabien Witz qui arrive du Racing. Il est encore en préparation et ne devrait apparaître que sur le prochain bloc face à Carcassonne. Pour être plus fort au centre, Louis Marrou, et sa qualité de plaqueur, sera titulaire, avec comme mission un abattage et une pression de tous les instants.

Il reste un aspect extérieur important : les conditions climatiques…

Oui mais bon nous, on connaît, ici. Son côté trouble-fête ne pouvant pas, a priori, offrir de belles envolées, on se concentrera sur du combat et du jeu d’occupation. Pas de bonne augure pour voir un match à essais, mais même une courte victoire, je suis preneur.

Et puis Valence-Romans et Rouen se connaissent bien…

Même si les groupes ont changé, nous avions bien bataillé ensemble pour accéder au Pro D2 il y a deux saisons. Maintenant, le VRDR joue beaucoup sur ses deux anciens (Van Lill et Saili), en impacts players. Il faudra donc les contrer et ne pas leur permettre de mettre le ballon au chaud et d’avancer en maul, la phase de jeu privilégiée des Drômois, même loin de l’en-but adverse.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gaël Lecoeur
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?