Merling n’a pas reçu le soutien attendu

  • Vincent MERLING chairman La Rochelle  during the Top 14 match between Toulon and La Rochelle at Felix Mayol Stadium on October 6, 2019 in Toulon, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Vincent MERLING - Stade Felix Mayol - Toulon (France)
    Vincent MERLING chairman La Rochelle during the Top 14 match between Toulon and La Rochelle at Felix Mayol Stadium on October 6, 2019 in Toulon, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Vincent MERLING - Stade Felix Mayol - Toulon (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Dans la perspective des élections à la présidence de la LNR, programmées le 23 mars prochain, une première réunion s’est déroulée mardi au Plessis-Robinson, au siège du Racing 92, au cours de laquelle la candidature de Vincent Merling a longuement été évoquée. Las, elle n’a pas soulevé un enthousiasme débordant...

Les prochaines élections pour la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, qui se dérouleront le 23 mars, agitent le microcosme. À tout dire, la succession de Paul Goze semble très ouverte. Mardi, à l’initiative du président du Racing 92 Jacky Lorenzetti, une réunion s’est déroulée au Plessis-Robinson, au siège du club francilien, où étaient présents onze présidents de Top 14 et le président...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
jacquot12 Il y a 1 mois Le 15/01/2021 à 20:30

Ni Altrad ni Fonteneau soit disant "proches de Laporte" n'ont été conviés à la réunion. En voilà une belle preuve d'esprit démocratique. Voilà qui en dit long sur la mentalité de la LNR. Une telle attitude devrait être villipendée par la ministre des sports car ce n'est pas comme cela que se règlera le conflit FFR - LNR. Altrad est un pestiféré parce qu'il s'opposa vertement à Goze relativement au match reporté pour faire plaisir à son pote Lorenzetti. Les présidents du Top14 ne sortent pas grandis de cela même si certains ont finalement émis des doutes sur la candidature présentée par Merling et imposée par Lorenzetti. Qu'y a-t-il donc à cacher à la LNR pour avoir un tel comportement???